Suppressions de postes et difficultés économiques pour la Cité de la BD

Antoine Oury - 27.03.2018

Manga/BD/comics - Univers BD - Cité BD angoulême - cité bande dessinée - cité bd licenciements


Le conseil d'administration de la Cité internationale de la bande dessinée d'Angoulême a pris acte de six licenciements, qui portent sur tout le service communication, le directeur adjoint et l’administrateur système de la structure. Pierre Lungheretti, directeur de la Cité, pointe plusieurs éléments ayant mis la trésorerie en difficulté.


FIBD 2018
La Cité de la bande dessinée d'Angoulême (ActuaLitté, CC BY SA 2.0)
 


Hausses des charges patronales, disparition des contrats aidés et des subventions qui stagnent : voici l'origine de des licenciements, estime la direction. Ce sont en effet six emplois qui viennent de disparaître au sein de la Cité internationale de la bande dessinée d'Angoulême – dont l'équipe qui assurait la communication du lieu. En 2017, la Cité a enregistré un déficit de 89.000 €, malgré une fréquentation en hausse de 10 % sur ses deux sites, la Cité et la bibliothèque.

 

D'après Pierre Lungheretti, directeur de la Cité, cette suppression de 6 emplois sur les 51 équivalents temps plein que compte l'établissement est consécutive à ce déficit. « Un déficit que l’on a réduit grâce à des économies sur les charges fixes. Malheureusement, les charges sur les salaires ont augmenté, en dix ans, de plus de 240 000 €. C’est lié à la hausse des points d’indices des cotisations patronales et au déroulement normal des carrières », explique-t-il à Sud-Ouest

 

Parallèlement, les subventions dont bénéficie l'établissement n'auraient pas connu la même inflation. La disparition des contrats aidés aurait aussi touché l'effectif de l'établissement – treize personnes étaient concernées, notamment dans l'équipe de ménage. 

 

Une enquête diligentée sur ce que la France
fait pour la bande dessinée

 

Samuel Cazenave, président de la Cité internationale de la BD, a toutefois confirmé que la région avait avancé une subvention de 400.000 €, à laquelle s'ajoutent 300.000 € sur 3 ans pour rénover les bâtiments de la Cité. Enfin, la Cité envisage d'améliorer ses recettes par les expositions et le mécénat.

 

Malgré notre demande, la direction de la Cité de la bande dessinée n'a pas souhaité répondre à nos questions.
 




Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.