Rentrée littéraire : La fashion week des libraires

Thorgal fait mouche, tandis qu'Astérix récure son chaudron

Nicolas Gary - 19.06.2017

Manga/BD/comics - Univers BD - enchères bande dessinée - Uderzo Astérix chaudron - Grzegorz Rosinski oeuvres


Le 17 juin, la maison Christie’s Paris accueillait une vente aux enchères autour d’auteurs prestigieux, avec plusieurs lots magiques qui furent emportés. Franquin, Jacobs, Uderzo, ou encore Moebius, Pratt, Tezuka, étaient au cœur de ce rendez-vous, avec une première partie de la vente consacrée à Grzegorz Rosinski.


 

 

Les différentes œuvres de l’auteur ont remporté une belle victoire avec 614 900 € TTC pour 28 lots vendus. La meilleure vente de cette section est une planche de Thorgal, issue de l’album Les Archers, acquise à 49 400 €.

Daniel Maghen, qui avait initié la vente, explique : « Après le catalogue spécial dédié à Gibrat lors de la vente de novembre dernier, le succès du catalogue Rosinski confirme la position de la galerie Maghen et de Christie’s comme promoteurs des artistes contemporains du neuvième art. » 

 

Du reste, le taux de vente a dépassé 84 %, avec un record pour la planche originale d’Albert Uderzo, Astérix et le chaudron daté de 1969. Estimée entre 150 et 180.000 €, elle est finalement partie pour 252.200 €.



Planche originale n° 26, prépubliée dans le journal Pilote n° 482 du 30 janvier 1969. Traces de colle sur la bordure extérieure. Encre de Chine sur papier

 

Les œuvres de William Vance, Patrice Pellerin et François Boucq ont établi de nouveaux records du monde.

Vance : XIII – 1969. Illustration de la 4e de couverture des albums de la série. 108 680 € 

Pellerin : L’Épervier – 2012. Couverture de l’album Corsaire du Roy. 16 900 € 

Boucq : Bouncer – 2001. Couverture de l’album Un diamant pour l’au-delà. 13 000 €


Parmi les meilleures ventes, on trouve Jacobs (Blake et Mortimer – 139 880 €), Franquin (Gaston –  71 240 €), Pratt (Corto Maltese – 39 000 €) et Moebius (L’Incal –  36 400 €).