Tintin au coeur d'une « saison du neuvième art », à Montreux

Camille Cornu - 26.11.2015

Manga/BD/comics - Univers BD - saison du 9eme art - alpart montueux


L’association suisse Alpart, qui réunit environ 400 passionnés, fête ses dix ans en organisant une « Saison du 9e art ». L'événement se tient à Montreux jusqu’au 10 janvier 2016. Organisé autour de trois expositions, « Noël autour d'Hergé », « Nat Neujean sculpteur pour Tintin », et « Bédédicaces », et offrira l'occasion de découvrir des pièces inédites. 

 

 

 

L'association travaille sur cette exposition depuis plus d'un an. Son président, Francis Antoine Niquille, est fier de l'annoncer, « bon nombre de ces œuvres, toutes propriétés de collectionneurs privés européens, n’ont jamais été dévoilées en Suisse, ou même ailleurs. Nous avons ici des pépites. »

 

Alpart envisagerait de reconduire cet événement annuellement. Favorisant les partenariats avec les institutions culturelles afin de mieux faire connaître l'œuvre d'Hergé en Suisse, l'association aurait déjà le soutien de la ville pour intégrer la comédie lyrique Les bijoux de la Castafiore, actuellement en création en Belgique, au programme de la Saison culturelle 2017 de l’Auditorium Stravinski. 

 

Pour l'instant, la « saison du 9e art » propose un programme varié articulé autour de trois expositions : 

 

La partie intitulée « Noël, jeux et jouets autour d'Hergé » réunit les nombreuses illustrations réalisées par Hergé sur le thème de Noël, mais également ses cartes de vœux personnelles, dans lesquelles il laissait libre cours à sa fantaisie. On y trouvera également les premiers jeux et jouets dérivés de l'univers de Tintin. 

 

Une seconde exposition présentera les sculptures de Nat Neujean, réalisée autour de l'univers d'Hergé, dont un Tintin grandeur nature. Elles seront ici montrées pour la première fois en Suisse. 

 

La troisième partie de l'exposition, intitulée « Bédédicaces », propose une approche originale pour découvrir Tintin, Spirou ou Obélix à travers l'accrochage inédit d'une soixantaine de dédicaces. « La dédicace de bande dessinée n’a apparemment jamais fait l’objet d’une exposition », explique le vice-président de l'association. « Celle-ci éclaire le neuvième art sous plusieurs angles. Parfois dénoncée, la dédicace montre une relation personnelle entre un auteur et l’un de ses lecteurs ». On y trouvera par exemple une dédicace du père de Tintin sur un exemplaire de Tintin aux pays des Soviets datant de 1930, à Germaine Kieckens, qu’il épousera deux ans plus tard.

 

Un quatrième espace donnera carte blanche à des auteurs romands. Des conférences et rencontres seront également organisées parallèlement. 

 

« Saison du 9e art », expositions et conférences, jusqu’au 10 janvier à l’Hôtel Helvétie de Montreux. Entrée libre.

Pour les expositions temporaires : Au Lino’s Coffee (av. du Casino 32, Montreux).

 

(via 24 heures