medias

« Tintin au Congo n'est pas raciste », selon un conseiller juridique belge.

Clément Solym - 02.11.2011

Manga/BD/comics - Univers BD - tintin - herge - congo


Un conseiller juridique Belge, Valery de Theux de Meylandt, a recommandé aux tribunaux de son pays de rejeter l'action en justice du ressortissant d'origine congolaise Mbutu Mondondo souhaitant interdire la commercialisation de Tintin au Congo pour incitation au racisme.


 

Seulement voilà, Valery de Theux  de Meylandt n'est pas n'importe qui. Il est procureur du roi, dont l'opinion est généralement suivie par les juges. Une déclaration qui pourrait faire pencher la balance en faveur de Moulinsart, l'éditeur de l'œuvre d'Hergé.

 

Reuters s'est procuré un document daté de vendredi dernier dans lequel De Theux de Meylandt affirme qu'Hergé n'a jamais eu l'intention d'inciter à la discrimination ou à la haine raciale dans la BD parue en 1931, et mis à jour en 1946.

 

Pour le conseiller, les représentations d'Hergé ne sont que « le reflet de son temps », les stéréotypes de l'époque donc, bien que le passage ou Tintin demande au noirs de travailler, ces « paresseux » ne change pas réellement l'intrigue de l'histoire, et relève surtout d'une certaine moquerie.  

 

Le tribunal devra rendre son arrêt le 12 février prochain.