Tintin aux enchères : de nouvelles pièces uniques d'Hergé en vente

Joséphine Leroy - 20.05.2016

Manga/BD/comics - Univers BD - enchères Hergé Tintin - Tintin planches collection - enchères maison Pisa


La maison Piasa propose 182 nouvelles pièces à la vente. Des pièces inédites récupérées de l’univers fou de Hergé. Tintin, Haddock, Milou, le professeur Tournesol, mais aussi un portrait d’Hergé lui-même peint par Andy Warhol figurent dans cette suite de lots unique. Les collectionneurs pourront faire monter les enchères ce 24 mai, dans le Faubourg Saint-Honoré, à Paris. 

 

 

Coloriage de la couverture du Trésor de Rackham le Rouge, estimé entre 30.000 et 40.000 € 

 

 

Décidément, les mise aux enchères de pièces du maître de Tintin se suivent. La maison Piasa vend de nouvelles pièces, en partenariat avec la société belge Moulinsart SA, qui a la responsabilité de l’exploitation commerciale de l’œuvre d’Hergé. Des pièces rares comme des dessins signés de la main de Hergé, des albums, une sérigraphie ou des affiches. 

 

Les esquisses préparatoires réalisées à la mine de plomb ou une sculpture de Tintin en bronze magistralement réalisée par le sculpteur belge Nat Neujean font aussi parmi des lots. Par ordre de comparaison, les esquisses ont une valeur estimée de 700 à 1.000 €, tandis que la sculpture de Tintin en bronze est estimée entre 25.000 et 30.000 €. 

 

Les férus de l’univers de Tintin retrouveront aussi la couverture du Trésor de Rackham Le Rouge, sous forme de maquette de coloriage, estimée entre 30.000 € et 40.000 €. Un dessin à l’encre de Chine de Tintin et ses amis aux Anges, dédicacé pour un ami et signé Hergé et Hergée vaut, selon les spécialistes, entre 18.000 € et 22.000 €.

 

Enchères décevantes chez Tajan en mars...  

 

Une double planche extraite du Sceptre d’Ottokar avait été mise aux enchères par la maison Tajan en mars. Issues du 8e album des aventures de Tintin prépublié entre 1938 et 1939 et publié en version couleur en 1947, les deux planches partaient pour 809.600 €, en dessous des prévisions (entre 900.000 et 1,2 million €). 

 

... Mais enchères impressionnantes en avril, chez Artcurial. 

 

Et pour cause, c’est le chanteur Renaud, grand collectionneur de pièces de Hergé, qui mettait en vente une centaine d’originaux et d’objets d’Hergé, parmi lesquels une planche du Sceptre d’Ottokar, représentant les Dupondt et Tintin, qui avait dépassé toutes les espérances puisqu’elle avait été acquise pour 1,388 million €. Pour le reste, le chanteur totalisait 2,8 millions € de ventes et 75 % de lots écoulés. 

 

Le clin d’œil de Tintin sur la planche en question avait ravi les collectionneurs et, bien sûr, le chanteur : « Il n’y a que peu de dessins de Tintin sur cette planche, beaucoup de Dupondt, mais ce clin d’œil, comme tout lecteur, je pense, je l’ai pris pour moi. »

 

 

 

Parmi les autres lots, on trouvait une planche de Quick et Flupke, partie pour 95.700 €. Deux personnages que Renaud apprécie tout particulièrement : « C’est la poésie de la rue, l’enfance et les chaussures à clous. Quick et Flupke sont un peu du Robert Doisneau dans la BD, un peu d’Albed Lamorisse en bulles, un peu des “petites canailles” du feuilleton de notre enfance. »