Tintin devant la justice en Belgique : nouveau délai réclamé

Clément Solym - 22.06.2010

Manga/BD/comics - Univers BD - tintin - racisme - justice


C'est un nouveau délai que la justice belge a réclamé dans l'affaire qui préoccupe tant M. Bienvenu Mbutu, lequel entend faire placarder (à tout le moins) sur les couvertures de Tintin au Congo, un avertissement à l'attention du lecteur. Parce que Tintin au Congo, c'est raciste, et que le monde entier doit le savoir.

De son côté, la société Moulinsart, qui s'y connaît en matière de procédure, a obtenu gain de cause, puisqu'elle réclamait le dépôt d'une caution de 15.000 €, attendu que Bienvenu est domicilié en République du Congo - conformément à la législation belge. (en savoir plus)

Aux côtés de M. Mbutu Mondondo, qui « demande que l'album soit retiré de la vente ou à défaut qu'un avertissement y soit inséré », M. Yves Okota, résidant de Kinshasa souhaite, lui ne désire que l'avertissement, pour que soit notifié que la BD s'ancre dans un certain contexte historique. C'est à lui que la demande de caution a été formulée ; il a deux mois pour la présenter. M. Mondondo en a été exempt.

Pour l'avocat de ce dernier, Me Ahmed L'Hedim, cette absence de caution représente déjà une victoire, explique-t-il à l'AFP, puisqu'elle permettra de placer une audience sous peu au tribunal de première instance.

Pas d'accord, souligne Me Sandrine Carneroli, qui défend Casterman, puisque le TPI a pour obligation « d'attendre le dépôt de la caution de M. Okota ». À la suite de quoi il pourra alors décider s'il est apte ou non à juger l'affaire - ce qui ne se fera pas avant le mois de septembre, estime-t-elle. « La position de Casterman est de s'opposer au retrait. Cela fait 80 ans que cet ouvrage, qui n'est qu'une photographie de sentiments de l'époque, est distribué aussi bien en Europe qu'en Afrique, sans causer de problèmes », a de toute manière toujours défendu l'éditeur et distributeur.

Reste à savoir alors si l'intéressé ne se retirera de cette histoire, considérant la connotation politique que prennent les choses... Une hypothèse que son avocat envisage par ailleurs...



Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.