Un obélisque pour Astérix et Goscinny à Angoulême

Florent D. - 24.01.2017

Manga/BD/comics - Univers BD - obélisque Goscinny Angoulême - Astérix Obélix scénario - BD Angoulême Goscinny


A l’occasion des quarante ans de la disparition de René Goscinny, l’Institut René Goscinny, avec le soutien du Festival International de la Bande Dessinée, offre à la Ville d’Angoulême, capitale internationale de la bande dessinée, un monument qui s’inscrira dans la durée. Edifié en un lieu public, les passants pourront s’approprier cet obélisque et s’amuser à en décrypter les inscriptions.

 

 

 

L’obélisque pour Goscinny est un monolithe en pierre sur lequel sont gravées 82 citations extraites des œuvres du scénariste dont Astérix, Lucky Luke, Iznogoud, Le Petit Nicolas, Les Dingodossiers...

 

Certaines de ces formules font partie de notre langage quotidien : « Ils sont fous ces romains », « Trouver la potion magique », « Avoir peur que le ciel nous tombe sur la tête », « Tirer plus vite que son ombre », « vouloir être calife à la place du calife »...

 

Traduite en 150 langues et dialectes l’œuvre de René Goscinny a fait le tour du monde. Grâce à ses qualités de scénariste et au talent de ses co-auteurs, Albert Uderzo, Morris, Sempé, Tabary, Gotlib, la bande dessinée devient le 9ème art.

 

Ce monument est un hommage à la bande dessinée tout entière.

 

Si à l’origine l’obélisque symbolisait chez les Égyptiens un rayon du soleil, désormais cette aiguille de pierre pourra figurer le crayon ou le stylo de tous les artistes qui contribuent au rayonnement de la bande dessinée.

 

Remise du prix René Goscinny

 

A la suite de l’inauguration de l’Obélisque, aura lieu la remise du prix lors de la cérémonie d’ouverture du Festival, le Mercredi 25 janvier 2017 à 18 heures à la Médiathèque l’Alpha : 1 rue Coulomb - Angoulême.
L’Institut René Goscinny en partenariat avec le Festival International de la Bande Dessinée a souhaité relancer le Prix René Goscinny qui récompensera un scénariste de bande dessinée.

 

« René Goscinny (1926 - 1977) - Au-delà du rire »

 

A l’occasion du quarantième anniversaire de la disparition de René Goscinny, en collaboration avec l’Institut René Goscinny, deux grandes expositions rendront hommage au célèbre scénariste (Septembre - Octobre 2017). A découvrir au musée d’art et d’histoire du Judaïsme à Paris, 27 septembre 2017 - 4 mars 2018.

 

La personnalité haute en couleurs de René Goscinny, enfant d’une famille juive d’Europe centrale et son parcours tout entier méritent l’hommage que cette exposition veut lui rendre. De ses œuvres de jeunesses en Argentine puis à New York en passant par Pilote et la création d’Astérix, cette exposition met en lumière la créativité géniale de celui qui a donné à la culture française l’une de ses plus jolies révolutions. Seront exposés plus de 200 œuvres originales (planches et scénarios originaux) et pour la première fois de très nombreux documents inédits issus des archives Goscinny.