Un quart des Français pense travailler pour Dark Vador

Clément Solym - 26.11.2015

Manga/BD/comics - Comics - Dark Vador - travail manager - employés patron


À quelques encablures de la sortie du film, tout le monde tente de récupérer quelques miettes de l’univers Star Wars. Au point qu’une étude Monsters /Opinion Way analyse la mécanique des entreprises et les relations entre employés et manager... version Force ou Côté obscur.

 

Star Wars Celebration V - C-3PO, R2-D2, and Luke Skywalker with his medal

The Community, CC BY 2.0

 

Pas question d’y couper : Dark Vador représente l’une des figures de la cruauté dans notre société moderne. Pourtant, il jouit d’une popularité telle qu’il ferait partie des personnalités que les électeurs américains seraient disposés à élire pour la présidentielle 2016. Soit. 

 

Pourtant, les Français sollicités dans le cadre de l’étude estiment volontiers que leur manager direct est à l’image du grand type dans son costume terrifiant. Autoritaire, méchant, voire brutal et prêt à tout : un Français sur quatre a cette image de son patron. 

 

Les autres personnalités de l’univers Star Wars ne sont pour autant pas oubliées. Ainsi, 31 % des employés voient leur manager plus proche de C-3PO (aka Z-6PO dans la vieille version française). Autrement dit, comme une personne docile soumise à ses propres patrons et qui exécute les ordres robotiquement. 

 

Voici le détail des résultats : 

 

Dark Vador : ambitieux, il exige une fidélité absolue de ses équipes et est prêt à tout pour atteindre ses objectifs. 26 %

Maître Yoda : calme, il comprend très bien les enjeux et fait preuve de sagesse et de discernement. 23 %

Han Solo : charmeur, il motive ses équipes par son charisme et sait jouer avec les règles. 13 % 

Padmé Amidala : elle représente avec passion les intérêts de ses subordonnés et prend des décisions justes. 6 %

 

 

 

Karl Rigal, responsable du site Monster.fr, qui offre des solutions pour trouver un emploi, analyse : « Par le biais de ces personnages qui sont présentés comme autant de stéréotypes de façon de diriger une équipe, l’étude met au jour des tendances assez claires : les salariés des grandes entreprises trouvent que leur manager relaie et applique les ordres de la direction de façon mécanique, comme un robot, tandis que les cadres semblent pâtir d’un management ambitieux et prêt à tout. » (via Le Parisien)

 

Star Wars 7 : Le réveil de la force sera prochainement sur les grands écrans. L’occasion d’inviter son boss et de recréer des liens plus humains, autour d’un paquet de pop-corn ?