Un regard inédit sur la vie d'Hugo Pratt : le dessinateur, trait pour trait

Florent D. - 13.07.2016

Manga/BD/comics - Univers BD - Hugo Pratt reportage - trait pour trait Pratt - documentaire Corto Maltese


L’année passée, les éditions Casterman ont relancé les aventures de Corto Maltese, en confiant à Juan Diaz Canales et Ruben Pellejero le soin de faire revivre le héros d’Hugo Pratt. Le 24 août, Arte proposera à son tour de redécouvrir l’ensemble de l’œuvre du dessinateur italien, dans un portrait inédit, Hugo Pratt — trait pour trait.

 

 

 

De l’œuvre d’Hugo Pratt, émanent quelques mots-clés, indissociables de sa vie : voyages, aventure, érudition, ésotérisme, mystère, poésie, mélancolie... et bien sûr, Corto Maltese, son héros et son double, qui l’a imposé comme l’un des plus grands maîtres de la bande dessinée. Thierry Thomas ouvre les portes des multiples univers de l’écrivain. 

 

En compagnie d’Hugo Pratt, à travers de très nombreuses archives inédites, en particulier des films super-huit qu’il réalisait lui-même lors de ses voyages, en compagnie aussi de quelques un de ses proches ayant travaillé avec lui, ce documentaire explore la vie et l’œuvre de cet immense dessinateur. En évoquant certaines « journées particulières », il met en lumière la manière dont cette vie et cette œuvre s’entrelaçaient, pour finir par se confondre. 

 

Ce film retrace l’histoire, réellement fantastique, d’un narrateur hors pair qui, depuis sa jeunesse vénitienne jusqu’à ses dernières années en Suisse, se pensait, se voyait, comme un personnage — qui était, en somme, l’acteur de sa propre vie —, et dont l’un des personnages, Corto Maltese, est devenu un héros destiné à lui survivre.

 

Car Corto Maltese a marqué, et bouleversé, l’évolution de ce moyen d’expression si singulier, la bande dessinée. Et c’est ce que Thierry Thomas, qui a bien connu Hugo Pratt, nous montre en livrant ce portrait sensible, tout en vitalité, d’un homme qui concevait l’aventure comme un chemin vers la connaissance.