Un studio américain met l'éditeur d'Old Boy en procès

Clément Solym - 16.10.2009

Manga/BD/comics - Univers Manga - futabasha - procès - adaptation


La maison d'édition japonaise Futabasha et les créateurs d'Old Boy, Garon Tsuchiya et Nobuaki Minegishi ont été mis en procès par un studio américain pour avoir vendu deux fois les droits d'adaptation du manga.

En effet, en 2003 Futabasha avait vendu tous les droits d'adaptation d'Old Boy au studio coréen Show East. Et l'on avait pu voir la sortie du splendide et renversant film Old Boy de Park Chan-Wook.

Le hic, c'est que le studio coréen avait acheté tous les droits pour une période de 5 ans, or, avant le terme de celle-ci, Futabasha a vendu les droits à des studios américains. Steven Spielberg avec DreamWorks doit notamment faire une adaptation en film d'Old Boy dans laquelle jouerait Will Smith.

Le nom du studio américain qui attaque Futabasha n'a pas été révélé mais celui-ci travaillerait sur un projet d'adaptation du manga depuis 2007 et devant ce différend entre Futabasha Show East a décidé d'interrompre la production. En guise de compensation, il demande à l'éditeur japonais 245,7 millions de yens (soit environ 1,8 million d'euros).

Aujourd'hui Futabasha a récupéré les droits sur Old Boy. La maison d'édition reconnaît sa faute mais regrette que le studio américain ait réagi de cette manière alors qu'elle avait affirmé être en train de régler le différend avec le studio coréen.