medias

Une bande dessinée de 27 m2 en hommage à Guernica et Picasso

Florent D. - 04.05.2020

Manga/BD/comics - Univers BD - artiste Guernica exposition - Picasso hommage Guerra - comics Guernica narration


Le dessinateur espagnol Sergio García Sánchez a entrepris une œuvre gigantesque. Destinée au musée Picasso de Paris, et par la suite transitant vers le Festival international de la BD d’Angoulême, sa réalisation est un hommage à Guernica. Toile la plus célèbre de l’artiste, réalisée entre avril et juin 1937, elle figure la Guerre d’Espagne, avec une approche cubique effrayante.


reproduction murale - Papamanila, CC BY SA 4.0


Auteur de bandes dessinées, illustrateur également, Sergio García Sánchez a mis le confinement espagnol à profit. Son projet associe une fabrication artisanale à des supports technologiques contemporains d’impression numérique. Objectif : parvenir à re-exprimer, dans un hommage, le tableau Guernica, dans une version BD de 27 mètres carrés. Le tout baptisé Guerra.

L’ensemble devait être présenté en mars — mais un virus a eu raison de l’exposition. Le public devra attendre la réouverture des musées pour le découvrir, mais l’œuvre sera affichée jusqu’au 1er mars 2021. Cette coproduction impliquait également la Cité internationale de la bande dessinée et de l’image d’Angoulême.

Cette exposition devait d’ailleurs présenter un regard croisé autour de l’artiste espagnol, à travers la bande dessinée et la poésie.

« Bien que je fasse un peu de tout, je viens de la bande dessinée, où les chemins sont très tracés. Les projets comme Guerra empruntent des sentiers plus sinueux. Ils sont narratifs, mais n’ont pas besoin d’être clairs. C’est comme la différence entre la poésie et la prose. Et il s’avère que j’aime beaucoup la poésie », explique-t-il à El Pais. 
 

Dans Guernica, Picasso a articulé son récit autour d’un dictateur incarnant la haine de l’autre, l’absence de scrupules et apportait alors plus de questions que de réponses. Cependant, les historiens de l’art ont pu découvrir que l’agencement global fait état d’une structure interne propre. 

« Picasso est tout dans l’histoire de l’art », reprend l’auteur. « Mais outre qu’il fut sculpteur et peintre, je pense qu’il était le plus grand dessinateur de tous les temps. »


Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.