Une campagne de soutien au dessinateur Maëster, victime d'un AVC

Florent D. - 07.06.2016

Manga/BD/comics - Univers BD - dessinateur Maester accident - dessins Maëster soutiens - aide financiere Maester AVC


En septembre 2015, le dessinateur Maëster était victime d’un AVC – une hémorragie cérébrale – qui l’avait laissé très diminué. Frappé par une hémiplégie du côté gauche, il n’avait informé les lecteurs de son site, La Grande Tambouille, que fin janvier. Et toujours avec l’humour qu’on lui connaît. Pour lui apporter le soutien nécessaire, une campagne d’appel aux dons a été lancée, Go Maëster...

 

maester-avc-dessins-soins

 

 

« Pour ceux qui l’ignoreraient, un AVC, c’est une vraie chiotte qui détruit les connexions entre le centre de commandement et le reste du corps. Donc, après un AVC quand votre cerveau dit “Jacques a dit : levez les bras !” votre corps reste les bras ballants, sous prétexte que Jacques n’a pas dit le mot magique… Vous vous retrouvez dans un corps qui n’est plus le vôtre, vous vous retrouvez “hors de vous” en quelque sorte… »

 

En quelques lignes, on retrouvait dans ce billet, tout l’humour gentiment barré de Maëster, le papa de nombreuses figures de la BD, mais surtout, de Sœur Marie-Thérèse des Batignolles, apparue en 1982. 

 

Si la bonne nouvelle, suite à cet AVC, est que le dessinateur avait été suffisamment bien pris en charge pour ne pas perdre la vie, de nombreux soins étaient impératifs pour qu’il retrouve sa santé.

 

Ce 5 juin, en accord avec l’auteur et sa conjointe, voici donc qu’une campagne de soutien est amorcée : depuis l’accident, Maëster « enchaîne avec courage et ténacité les séances de rééducation pour son hémiplégie, mais le retour de ses sensations et de sa motricité sont encore assez lents ». 

 

 

 

Voilà maintenant neuf mois que le dessinateur poursuit ses soins, mais le couple a besoin d’une précieuse aide financière : tant pour des travaux à réaliser au domicile, que pour l’intervention d’une personne. « Comme vous le savez tous, le métier d’artiste et de dessinateur de BD n’offre pas grand-chose en matière d’assurances. Alors, avec un bon soutien et un esprit de groupe, on devrait arriver au bout de ce tour de force ! »

 

Il est possible de faire des dons, mais également d’acheter des œuvres proposées sur son site, afin d’aider au mieux le dessinateur et son épouse. Rendez-vous à cette adresse.