Une idée bizarre : éditer des BD oubliées

Clément Solym - 16.08.2011

Manga/BD/comics - Univers BD - idée - bizarre - édition


Les éditions associatives « Une idée bizarre », spécialisées dans la BD, prônent le goût des vieilles choses en éditant des titres oubliés ou laissés inachevés par leur éditeur d'origine.

L'idée, pas si « bizarre » que ça, consiste à continuer des séries abandonnées dans une collection de beaux livres en tirage limité. Ainsi, le premier album proposé à la vente n'est autre que le tome 2 d'Ombres et Lumière, de Régis Parenteau-Denoël.


Le premier opus « La fille aux sortilèges » avait été publié par Glénat en 1997 qui, sans doute faute de recette nécessaire, n'avait pas souhaité continuer l'édition.

« Cette série [...] contait les aventures d'un jeune peintre hollandais, dont le talent reconnu l'amène à la cour de Louis XIV, qui se retrouve baigné en pleine affaire de poisons. Quatorze ans plus tard, les Éditions UNE IDÉE BIZARRE publient, enfin, la suite de cette histoire »
(via Une idée bizarre)

Le tome 2, « sur les pas dell'Arte », est donc sorti en version de luxe, grand format (26,5 x 36,5cm). L'album cousu-collé et toilé, est composé de 46 planches en noir et blanc et signé par l'auteur.

Les 300 exemplaires de l'édition limitée se vendent au prix de 51 euros, pour les plus grands fans de la série.