medias

Variante tome 4 de Sugimoto Iqura, le final !

Clément Solym - 22.06.2008

Manga/BD/comics - Univers Manga - Variante - Sugimoto - Iqura


C'est avec un petit pincement et une grande appréhension que l'on aborde ce tome 4 de Variante car il s'agit du dernier volet de cette petite série. On se demande si ce dernier volume sera à la hauteur de nos exigences et on envisage encore assez mal comment tout cela peut se terminer.

L'histoire :

Aiko est prisonnière d'Athéos. Encore inconsciente, elle comprend peu à peu qui elle est vraiment, alors que les membres dirigeants d'Athéos semblent vouloir la transformer en une sorte de déesse vengeresse et destructrice. Pour créer une nouvelle humanité. De leur côté Sudô et son mystérieux informateur Yujiro s'apprêtent à débarquer dans le laboratoire secret d'Athéos pour libérer Aiko et mettre un terme aux manipulations de l'organisation.

Enfin lors d'une conférence de presse le chef de la police sur la demande des membres du conseil d'administration cesse de couvrir Athéos. Sans dévoiler les exactions de l'organisation afin de se couvrir, le chef de la police annonce clairement qu'Athéos fera l'objet d'une enquête...

Un final à 100 à l'heure

Et c'est cette conférence de presse qui met le feu aux poudres. À partir de là, tout s'accélère, et prend des proportions que l'on n'imaginait pas. On va de révélations en scènes d'actions spectaculaires et de scènes d'action spectaculaires en révélations. On reste accroché de la première à la dernière page de ce dernier tome. Tout s'enchaîne à grande vitesse et on est subjugué autant par le scénario que par les dessins.

Lorsque Aiko se réveille, l'histoire prend un tournant encore plus dramatique. La jeune fille est bien décidée à ne plus se laisser manipuler et surtout à ne plus perdre ce à quoi elle tient, autrement dit Sudô. Elle est métamorphosée et à mesure que sa colère et sa détermination augmentent la chimère en elle prend de plus en plus de place...

Des dessins impeccables d'un bout à l'autre de la série

Une métamorphose très bien soulignée par les dessins de Sugimoti Iqura. L'évolution graphique d'Aiko est merveilleusement maîtrisée. Alors que dans le tome 3, on la voyait rongée par ses interrogations avec des traits de visage déconfits dans ce volume-ci, elle apparaît plus meurtrière que jamais. Les planches sont très sombres, les traits du visage très marqués avec notamment un joli travail sur les yeux emplis de colère et de furie.

Bref, Variante tome 4 est un final à la hauteur de ce que l'on pouvait espérer d'une si bonne série autant au niveau des évolutions graphiques que du scénario. Une petite touche de mystère est conservée à la fin, ce qui laisse l'histoire un peu en suspend et le lecteur rêveur. Merci Sugimoto Iqura pour ce superbe final, on attend avec impatience votre prochain titre. Et merci à Glénat de nous avoir fait découvrir Variante.

Variante tome 4 et final de Sugimoto Iqura est édité par Glénat. Et pour 6,50€ vous ne décrocherez pas de ces 192 pages.



Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.