Vendre des BD sur internet, ou l'importance du libraire

Clément Solym - 23.02.2011

Manga/BD/comics - Univers BD - bdfugue - vendre - librairie


Quid de la BD sur Internet ? Et quid de la présence des libraires BD sur internet ? Que t'en semble lecteur ? Pour le marchand BDFugue, spécialisé dans la bande dessinée s'est penché sur la question, pour examiner le marché.

En s'appuyant sur les études de GfK et de TNS-Sofres (pour le Centre National du Livre et l’Observatoire National du Livre), le réseau de librairies qui s'est aventuré sur la toile en septembre 2010, établit une petite projection.

Parts de marché et place des libraires

A l'heure actuelle, le secteur de la BD pèse 400 millions €, sur l'année 2010. Selon les projections de BDFugue.com, 11 % de ce chiffre d'affaires serait réalisé sur la toile, soit près de 44 millions €.


Mais deux vendeurs majeurs se dégagent dans le secteur de la vente en ligne, des marchands. Des hypergénéralistes - on trouve bien des mixeurs sur Amazon - qui d'après les estimations de BDfugue.com, cumuleraient « plus de 95 % de parts de marché ».

Pour Thomas Jacquart, responsable e-commerce « ce chiffre est le signe d’un marché qui n’a pas encore atteint sa maturité ». En poursuivant les projections, BDFugue.com estime qu'en 2013, internet devrait représenter 15 % des ventes BD, soit un CA de 60 millions €.

« Nous avons estimé que les ventes ne diminueraient pas au fil des années, ce qui donne une certaine linéarité dans les ventes. Les éditeurs que nous avons rencontrés à Angoulême considèrent que les ventes sur le net vont cependant connaître une accélération », nous précise Thomas Jacquard.

Un service de qualité

« Il est temps que les libraires - a fortiori spécialisés – occupent la place qu’ils méritent », ajoute-t-il. Pour éviter avant tout d'être étouffé par les grands vendeurs.

« Il est impératif que les libraires parviennent à sortir des frontières de leurs régions, pour arriver à faire connaître leur marque. Les librairies spécialisées BD représentent entre 15 et 20 % du marché pour les éditeurs. Disposer d'une présence sur internet est impératif, mais d'une présence qui soit entière, et non une dépendance numérique de la boutique physique. »

Pour accroître sa présence, BDFugue.com, qui dispose d'un catalogue de 30.000 titres, a développé un réseau d'affiliation, notamment avec des sites d'information spécialisés. Mais la force principale réside dans la qualité de ses services. « Les chroniques que nous proposons des ouvrages sont réalisées par des libraires, au contact de clients dans nos magasins. Le site reflète cette qualité de conseil et de prescription que nous souhaitons réaliser et proposer. »