Ventes de manga en retrait, les one-shot BD en forte hausse

Clément Solym - 20.01.2011

Manga/BD/comics - Univers Manga - manga - bd - ventes


Le secteur manga qui avait jusqu'à lors le vent en poupe, vient de perdre de sa superbe. Si l'ACBD considère que le manga représente 40 % du marché de la BD, une étude de GfK montre que ce dernier accuse le coup de ventes en recul.

Pour 2010, on compte 39 millions de BD vendues, affichant un chiffre d'affaires de 400 millions €. Le secteur des BD pour adultes reste vivace, bien qu'accusant une baisse en termes de volume. On enregistre -0,9 % pour l'ensemble du secteur - mais -5,3 % pour le manga.

Cependant, en chiffre d'affaires, ça monte de 3 %.

Louis Delas, président du groupe BD au SNE

Pour ces titres orientaux, il faut prendre en compte une réalité frappante : une vingtaine de titres réalise 48 % du volume vendu. Et puisque l'on parle souvent de séries aux nombreux tomes, dès lors que l'une d'entre elles s'achève, forcément, les ventes se relâchent quelque peu.

Côté BD, les trois grands vainqueurs sont
  • Joe Bar Team, tome 7 d'Henri Jenfevre, paru chez Vent d'Ouest
  • Le volume 20 des aventures de Blake et Mortimer, scénario de Van Hamme, chez Dargaud
  • Largo Winch, volume 17, chez Dupuis
Et le petit Quai d'Orsay de Christophe Blain qui a réalisé une belle réussite pour un one-shot : il prend le statut de meilleure vente de la catégorie. Derrière, la Position du tireur couché, de Tardi chez Futuropolis et Happy Girls, de Zep, chez Delcourt.

Ce dernier pan de l'édition BD représente d'ailleurs 9,7 % des ventes pour 2010, soit 3 % de plus que 2009.

Enfin, dernier point, s'il a manqué d'un grand titre phare, les librairies accusent le coup d'un recul alors que pour les grandes enseignes ou les boutiques sur internet, c'est la hausser, avec respectivement + 2,1 % et + 22 %.