Vie de Mahomet : Charb refuse "de faire le jeu des intégristes"

Clément Solym - 30.12.2012

Manga/BD/comics - Univers BD - Vie de Mahomet - Charlie Hebdo - Stéphane Charbonnier


Ce n'est pas faute d'avoir été prévenu, mais quand on s'appelle Charlie Hebdo, difficile de résister à la tentation de la provocation. Les caricatures de Mahomet sont à peine oubliées, depuis ce mois de septembre où la Une du canard était des plus controversées, que l'hebdomadaire satirique remet le couvert. 

 

Retour le 19 septembre dernier : Charlie représentait Mahomet dans un fauteuil roulant, poussé par un rabbin, avec ce titre Intouchables 2, référence au film avec Omar Sy et François Cluzet, qui avait fait un carton sur les écrans. Pertinent et amusant, le dessin déclenchait bien entendu les colères des uns et le soutien des autres, avec ce mot de Charb : « Si on commence à céder sur un détail, c'en est fini de la liberté de la presse et s'il faut tenir compte du contexte, le contexte mondial ne sera jamais favorable à rigoler de l'islam radical ou des religions en général. Si on tient compte du contexte, on ne parlera plus de rien, la presse satirique est condamnée et c'est foutu. »

 

Reste que début décembre, Charlie était assigné en justice, une fois de plus, pour ledit dessin qualifié d' « incitation à la haine raciale et diffamation », selon le Rassemblement démocratique algérien pour la paix et le progrès (RDAP) et l'Organisation arabe unie. L'audience est prévue pour le 19 janvier, avec 780.000 € de dommages-intérêts réclamés. Intouchable, Charlie ? En tout cas, les ventes de l'hebdo avaient triplé avec le buzz que ce scandale déclenchait sur le moment : 150.000 exemplaires vendus, du grand art. 

 

La vie rigoureuse et précise de Mahomet

 

Or, apprend l'AFP, Charlie va bel et bien récidiver, avec un BD à venir le 2 janvier, et que Charb qualifie de « parfaitement halal », et sans aucune forme de provocation promet le directeur de la publication. « C'est une biographie autorisée par l'islam puisqu'elle a été rédigée par des musulmans. C'est une compilation de ce qui a été écrit sur la vie de Mahomet par des chroniqueurs musulmans, et on l'a simplement mise en images », garantit Charb. D'autant que la BD se double d'une autorité qui signe l'avant-propos : un certain Zineb, sociologue franco-marocaine des religions et coauteure de l'ouvrage.

 

 

<

>

 

 

La vie de Mahomet attaque pourtant fort, avec ce titre, plongeant dans une biographie du prophète, qui ne reposerait que, et uniquement, sur des éléments pris dans une bibliographie stricte et documentée. D'ailleurs, pas un spécialiste de la question n'y trouverait à redire. « C'est juste une tradition, c'est absolument pas inscrit dans le Coran. À partir du moment où ce n'est pas pour ridiculiser Muhammad, je ne vois pas pourquoi on ne pourrait pas lire ce livre comme on lit au catéchisme des histoires de la vie de Jésus », promet Charb. 

 

C'est que, prophète musulman ou messie chrétien, difficile de rire de ce que l'on ne connaît pas, et finalement, cette biographie présente une vie de Mahomet rigoureuse. Or, si la vie de Jésus est racontée par le menu un peu partout, celle de Mahomet est assez... discrète. Et particulièrement défendue, par les intégristes, alors que le monde musulman compte 1,5 milliard de confession musulmane. Et pas nécessairement des islamistes. 

 

Ne pas faire le jeu des extrémistes

 

« Si des gens veulent être choqués, ils seront choqués, mais ce n'est pas fait pour choquer », dit Stéphane Charbonnier, alias Charb, promet que l'on peut parler sérieusement de l'islam et de Mahomet. « Cette tradition qui veut que Mahomet ne soit pas représenté, c'est juste une tradition. Ce n'est absolument pas écrit dans le Coran », alors pourquoi ne pas lire cet ouvrage, comme on peut le faire avec les histoires de la vie de Jesus. D'autant qu'un certain nombre de Vie de Mahomet existent déjà...

 

« On peut rire de l'islam et les musulmans sont prêts à rire d'eux-mêmes aussi. Sauf qu'à les considérer à chaque fois comme des handicapés du rire, on ne fait pas du tout le jeu de l'islam en France, l'islam apaisé, on fait le jeu des extrémistes, en pensant que tous les musulmans vont réagir comme les extrémistes », jure pourtant le directeur de Chalie Hebdo. Et d'ajouter : « Il faut arrêter d'avoir peur, plus on a peur de l'islam, plus l'islam fera peur. » 

 

L'histoire, c'est donc la bibliographie du prophète ; le dessin, Charb l'a pris à son compte, présentant un homme, puisque Moahomet était un homme, reprend Charb. Cependant, « ce serait une bonne idée de le mettre dans les écoles, même des enfants musulmans peuvent le lire dans la mesure où ils acceptent que Mahomet soit représenté », poursuit Charb. Mais en aucun cas, cette BD n'entre dans le même registre que les caricatures de 2001, 2006 ou 2012. « Nous nous sommes contentés d'adapter tel quel des textes musulmans racontant la vie de Mahomet et nous les avons mis en dessin », explique-t-il sur Europe1.

 

 

 




Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.