Walking Dead et Les Légendaires, fers de lance de Delcourt

Antoine Oury - 23.08.2013

Manga/BD/comics - Comics - Delcourt - Walking Dead - Les Légendaires


Dans un communiqué, l'éditeur de bandes dessinées Delcourt se félicite des excellentes ventes qu'ont réalisées les deux séries Walking Dead, de Robert Kirkman et Charlie Adlard, et Les Légendaires, de Patrick Sobral. Les chiffres sont bien là, impressionnants, mais la réalité est un peu plus complexe.

 


 

 

Les 315.000 ventes réalisées par la série Walking Dead pour le premier semestre (les chiffres ont été arrêtés au 30 juin 2013) sont essentiellement constituées par des ventes papier, nous explique Gilles Munich, directeur commercial de DelSol, la société de distribution de l'éditeur. Les exemplaires numériques vendus, notamment par l'application ComiXology, « se comptent encore en centaines ». D'ailleurs, les évaluations chiffrées de GfK ne couvrent que les ventes papier.

 

À part ce détail, les données GfK recouvrent bien les ventes effectives, et non les achats réalisés par les points de vente, comme cela est parfois le cas : c'est donc effectivement une belle performance que réalisent les deux séries au premier semestre.

 

Depuis la commercialisation des deux séries, 2007 pour Walking Dead et 2004 pour Les Légendaires, il s'en est respectivement écoulé 1,8 million d'exemplaires et 2,8 millions d'exemplaires, tous tomes confondus. Dans les deux cas, les tomes 1 représentent autant de ventes, voire plus, que tous les autres tomes réunis, logique dans le cas de séries aussi longues (17 pour Walking Dead, 15 pour Les Légendaires).

 

La série Walking Dead représenterait ainsi, selon le communiqué de presse, « 40 % du marché du comics », en termes de ventes, sur les 6 premiers mois de l'année, mais l'éditeur en fait la « première série du marché BD ». Pour des êtres à la fois morts et vivants, pas étonnant qu'ils jouent sur deux tableaux...

 

Le communiqué poursuit en comparant les deux séries à Astérix, Tintin et Blake et Mortimer, indétronables franco-belges des classements bande dessinée : bien entendu, la comparaison vaut ce qu'elle vaut, et s'applique plus en termes périodiques que sur la globalité des ventes. 

 

Surtout si l'on prend en compte que le prochain Astérix, attendu comme le loup blanc, avec ses 2 millions d'exemplaires de tirage, devrait chambouler légèrement les actuelles statistiques. Il en sera, peut-être dans une moindre mesure, de même avec Blake et Mortimer, qui arriveront à 450.000 ex dans les librairies, et puis, évidemment, le prochain XIII, qui est tiré, pour son 22e tome, à 350.000 ex...

 

En somme, le communiqué vise surtout les professionnels libraires, en leur recommandant de miser au deuxième semestre sur les deux séries, plutôt que sur les traditionnels héros de l'Hexagone.

 

L'arrivée de la saison 4 de Walking Dead n'est donc probablement pas étrangère à cette communication de la part de Delcourt.