Wanted : Maëster chevauche l'Ouest avec sept "gouachettes" du dessin

Clément Solym - 26.11.2012

Manga/BD/comics - Univers BD - Maëster - caricatures - héros de western


Dans le monde de la BD, on s'en souvient mal, désormais, mais un certain couple nommé Albert et René, avait décidé de monter leur maison d'édition autour d'un petit gaulois à moustache bien jaune. Et puis, des dizaines d'années plus tard, Hachette avait racheté tout Astérix. D'autres se sont lancés dans l'aventure, pour des raisons diverses et variées. Aujourd'hui, c'est le monsieur qui a donné vie à Soeur Marie-Thérèse des Batignolles, le grand Maëster, qui prend le large pour un titre.

 

C'est aux éditions Valentine, boutique créée en 2011 que le dessinateur et croqueur régulier de tout un chacun (découvrir ses caricatures de toute urgence sur son blog), a décidé de commercialiser son dernier titre, Wanted. Il s'agit d'un livre en couleur et bilingue, commercialisé uniquement depuis le site de l'éditeur, réunissant 180 pages, plus de 250 caricatures qui puisent dans le western toute leur inspiration. 

  

 

 

 

Avec Monsieur Maëster, l'unique et seul, souvent surnommé à ce titre le M'Un-ster, de par son goût pour le cumin, sept autres caricaturistes se sont lancés dans l'aventure. Jean-Marc Borot, Thierry Coquelet, Da Costa, Thomas Lebeltel, Maëster, Jean Mulatier en personne et en os et Achdé, qui s'offre, pour rester dans le western, des pages du lonesome cowboy avec Pennac.

 

« Tous les travaux présentés ici ont été amoureusement réalisés à la main, "à l'ancienne", sans le secours de l'ordinateur. Rater un dessin sur ordi importe peu, un clic suffit à revenir en arrière. Mais au stylo, à l'aquarelle, à la peinture, ça ne pardonne pas. Heureusement, nos sept auteurs sont tous de fines "gouachettes" complètement à l'Ouest », souligne Maëster dans la présentation de l'oeuvre. 

 

« J'ai laissé toute liberté aux six autres dessinateurs, en me réservant la tâche de com-
bler les vides, afin que l'ensemble soit équilibré et cohérent. Ils ont fait les briques et moi le ciment... Au final j'avais tellement de dessins que j'ai dû opérer un tri... un vrai cas de conscience ! D'ailleurs on est très vite passé des 130 pages prévues à 180... »

 

Cofondateur de la maison Valentine, Maëster avait décidé de réunir six autres dessinateurs dont les talents furent mis à contribution, mais laissés totalement libres, pour préparer des dessins de ces personnages tirés du monde western. La structure n'étant pas en mesure d'assurer une relation avec les librairies, c'est uniquement en passant par le site que les ventes s'opèrent. 

 

Et de préciser : « Ce livre, comme les autres édités par Les Editions Valentine, n'est donc vendu que sur la e-boutique et par correspondance. C'est un choix de liberté, nous verrons par la suite s'il faut adopter d'autres fonctionnements complémentaires. »

 

Proposé pour 40 € en vente par correspondance uniquement, à cette adresse.