Yamikagishi, le maître des clefs,vous ouvre le tome 1

Clément Solym - 09.03.2008

Manga/BD/comics - Univers Manga - Yamikagishi - maître - clefs


Une drôle d'histoire que voilà. Un serrurier qui combat les démons qui s'immiscent dans le coeur des humains. Après tout pourquoi pas, on a déjà vu un plombier combattre des tortues et des plantes carnivores. C'est donc intrigué que je tourne la première page de ce manga (et dans le sens de lecture originale, hein).

L'idée tient la route « Dans le coeur de chaque homme vit une part de noirceur, tapie derrière une porte fermée par un lourd verrou. Mais si par malheur un démon s'infiltre dans la serrure, le verrou cède, la porte s'ouvre. ». Ben oui vu sous cet angle il faut trouver un serrurier de toute urgence, pour enfermer ces vilains démons dans des cadenas magiques. C'est la tâche qui est dévolue à Jônosuke. Au passage le héros et souvent appelé par son diminutif « », dont le sinogramme signifie cadenas ou sentiment. Ah oui tout prend forme là, c'est par les sentiments que les démons arrivent à pénétrer dans le coeur des hommes.

Accompagné par O-kin aux jambes de velours, une devineresse un peu particulière puisqu'elle se sert de ces jambes pour lire l'avenir, notre serrurier se dresse fièrement contre les démons, explorant au passage la noirceur de l'âme humaine.

Ce manga original né de la plume de Nakashima Kazuki scénariste de théâtre, et des crayonnés du très prometteur Akana Shû, est très agréable lire et pourrait bien devenir un titre indispensable. Les dessins sont efficaces plutôt réalistes et soutiennent bien l'action. Un bémol cependant, ce premier tome ne met pas vraiment le héros en danger. Lorsqu'il affronte un démon, il lui suffit de sortir son cadenas, le démon est aspiré, et c'est réglé. C'est un peu trop facile à mon sens, on ne ressent pas l'adrénaline du combat et c'est dommage. Cela dit ce n'est que le premier tome, on nous fait rentrer dans l'atmosphère de la série en nous montrant un héros puissant qui se bat contre des monstres horribles sans sourcillé, rien d'anormal, alors pas d'alerte. Au Japon la série est toujours en cours et compte trois tomes pour l'instant.

En plus avec ce tome, on vous offre un marque-page en couleur, et un petit mot des auteurs sur leur rencontre. L'édition est respectueuse de l'oeuvre originale, les onomatopées sont conservées en japonais avec une petite traduction à côté, et les jeux de mots sont expliqués entre les cases sur les bandes blanches. Un petit bémol encore, ah ben oui je suis tatillon, les notes explicatives sont vraiment écrites en trop petits caractères, ce qui oblige le lecteur à plisser les yeux et à approcher la page.

Enfin si vous êtes toujours hésitant, vous pourrez trouver le premier chapitre en libre consultation sur le site de Doki Doki l'éditeur français. D'ailleurs je tiens à saluer le merveilleux travail qui a été fait à ce niveau, les planches sont bien rendues, l'animation quand on tourne la page est très agréable, et on peut même zoomer pour lire les petites notes explicatives. Bref si vous êtes amateur de mangas qui sortent un peu de l'ordinaire, je vous conseille d'aller faire un tour sur le site de Doki Doki.


Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.