Dans les rues de Paris, la sorcellerie fait rage

Nicolas Gary - 04.07.2019

Comics - Mathieu Gabella - sorcellerie magie - police Paris


ROMAN GRAPHIQUE – Les rues de Paris n’ont en vérité jamais été bien sures. On y a toujours trouvé quelque bonne raison d’avoir peur, et de se faire agresser. Mais rarement la magie n’est intervenue, contrariant les enquêtes de la police criminelle, en lui soufflant sous le nez des suspects…
 

 

Rhym connaît son boulot. Le connaissait, du moins, tel qu’on avait pu lui apprendre à l’école de police, et dans ses différentes formations. Elle avait toujours eu ce petit instinct que l’on attribue volontiers aux bons flics : celles et ceux qui pressentent, naturellement, la direction à prendre. 

Quand au détour d’une filature, Rhym se retrouve à tracer un type des plus louches, elle fait soudainement face à un autre, plus étrange encore. De ces bonshommes qui, pistolet en main, parviennent à tirer en pleine tête à quelques centaines de mètres de distance, et malgré un angle droit.

Et qui, comble du comble, se balade avec une sorte d’herbe à chat dans la main, qui rend totalement débiles tous les badauds à proximité. Pas commun. 

Alors oui, les courses-poursuites dans les tunnels du métro, c’est plus banal. Moins, toutefois, quand le futur interpellé de son cœur parvient, d’un bond, à traverse les deux rails pour passer d’un côté à l’autre du quai. Mais Rhym a de l’endurance : elle finit par le coincer, et le tenir en joue, arme au poing.

Le type déconne, un geste agressif de trop et Rhym tire. Sans que la balle n’atteigne jamais son agresseur, qui l’allonge d’un violent crochet au ventre. Le temps qu’elle reprenne ses esprits et voilà que la foule parisienne est totalement hébétée, comme perdue et incapable de se souvenir de ce qui s’est passé. 

<

>



Bienvenue, donc, dans un monde où la magie finit par coopérer avec les forces de l’ordre — non sans que les secondes soient passablement dépassées par une situation que la première a parfaitement appréhendée. Un dealer qui maîtrise la sorcellerie, ça n’a rien de commun, il faut le reconnaître. 

Sorti dans la collection Grind House Stories, qui fait des merveilles, L’Agent va à toute vitesse, sans laisser au lecteur le soin de reprendre son souffle, alors qu’on lui parle d’herbes magiques, de rituels et de morts vivants… avec un naturel déconcertant. 

Aux côtés de Sébastian, Ferrant, de la DGSI, Rhym va découvrir un univers totalement insensé, et comprendre que les manipulateurs de magie sont en réalité omniprésents dans la société, proche de vous, de moi, comme si tout cela allait de soi. 

Colorisé dans un mode sombre, pour renforcer l’ambiance de surnaturel, ce premier volume ouvre les portes d’un monde où les frontières deviennent floues. Le tout en renouvelant le genre avec brio : au croisement des faces sombres, on cherche la lumière. En gardant les pieds sur terre. 


Mathieu Gabella ; Fernando Dagnino – L’Agent ; T.1 Initiation – Glénat – 9782344023150 – 19,95 €


Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.

Pour approfondir

Editeur : Glenat
Genre :
Total pages : 144
Traducteur :
ISBN : 9782344023150

L'agent

de Mathieu Gabella ; Fernando Dagnino

Pour certains, la magie est un mythe. Pour d'autres, c'est une arme. Et si la sorcellerie existait bel et bien ? Si nos croyances, superstitions et légendes n'en étaient pas ? C'est ce que découvre Rhym, jeune lieutenant des stups, lorsqu'elle se retrouve confrontée à l'impossible. En pleine surveillance d'un deal dans le métro, alors qu'un suspect tue son indic comme par magie et plonge toute la station dans la folie à l'aide d'une simple poignée d'herbe, Rhym s'en sort miraculeusement indemne. Elle ne le savait pas mais elle est une sorcière. Et elle va soulever l'intérêt d'une unité bien particulière des services secrets français. Un groupe d'agents spéciaux qui, comme les criminels qu'ils traquent, maitrisent l'art de la sorcellerie... Bienvenue dans un monde où mieux vaut porter une amulette qu'un gilet pare-balles, et où une simple malédiction par mail vous détruira plus surement qu'une bombe. Entre polar, espionnage et fantastique, Mathieu Gabella et Fernando Dagnino signent un récit d'action puissant et cinématographique. Une aventure autoconclusive.

J'achète ce livre grand format à 19,95 €