DCeased : un monde peuplé d'individus contaminés et hystériques...

Librairie Momie - 01.04.2020

Comics - maladie zombies internet - univers DC Comics - joker Batman Superman


COMICS – Allez, difficile de ne pas faire le parallèle avec une situation qui aurait un brin d’actualité : la dernière chronique de nos partenaires des librairies Momie traite d’une histoire d’infection où Internet a un rôle majeur. Évidemment, dans la réalité, les super-héros sont plutôt les soignants, qui manquent peut-être plus de masques que de super pouvoirs. Encore que pour le second…

Et si vous pouviez faire un petit plaisir à nos partenaires : n’allez pas vous fournir chez celui qui commence par A et finit par MAZON…
 


par Stéphane, de Momie Grenoble
 

DCeased – Tom Taylor, Trevor Hairsine, Stefano Gaudiano



Confinement oblige, la dernière aventure des héros de chez DC Comics colle poisseusement à l’actualité sanitaire ! Les infectés sont partout et nos héros vont avoir du mal à garder leur sang-froid pour endiguer l’épidémie !!! Le Dr Superman ou l’infirmier Green Lantern tomberont-ils au front de l’infection DCeased ?

Le cocktail super-héros et zombie n’est pas une nouveauté pour les lecteurs de comics. Publiée en France en 2007, la minisérie « Marvel Zombies » avait régalé les lecteurs avec l’histoire d’un virus transformant les héros de la Maison des idées en créatures cannibales et mortes-vivantes… Cette version DC à la sauce « Z » souffre-t-elle la comparaison ou réussit-elle à s’affranchir de ce prédécesseur ?



 
Si Marvel avait recruté le scénariste Robert Kirkman (Walking Dead, aux éditions Delcourt), DC Comics a dans son écurie le talentueux Tom Taylor, scénariste de l’excellente série « Injustice ». Ici, Darkseid (ennemi de la Ligue de Justice) a réussi à créer l’équation anti-vie qui lui permettra d’asservir l’univers. Toutefois, l’expérience entraîne la création d’un super-virus techno-organique qui rend les infectés fous et assoiffés de violence. Dès les premières pages, le ton est posé : la fin de tout est là et les « héros » eux-mêmes vont mourir en tentant d’endiguer un virus qui se diffuse aussi bien sur la toile que par contact physique. L’espoir serait-il mort ?


 
Souvent, les personnages de DC sont considérés, à tort, comme des monolithes, des divinités de marbres trop lisses pour être autre chose que l’objet d’un culte à leur perfection. Ainsi, Superman, Batman, Wonder Woman et consorts seraient trop infaillibles. Ces critiques, Tom Taylor les prend en compte pour mieux les détourner, utilisant ici l’infection et son mode de propagation pour mettre en lumière un état d’esprit et une « culture » de plus en plus visibles sur les réseaux sociaux : le troll.


 
Les gens contaminés au contact d’Internet se retournent contre la société et sonnent l’hallali envers nos héros. Une métaphore facile et simpliste pour mettre en exergue les problèmes de la pop culture avec la critique à charge par défaut. Taylor pointe donc le doigt sur une frange des lecteurs/spectateurs enfermés dans un rejet permanent de l’évolution d’un médium tout en convoquant parfois maladroitement les icônes traditionnelles de ce médium pour mieux les bousculer et ébranler les nostalgiques.

Si l’entreprise était bien intentionnée, le résultat est peu approfondi et on regretterait presque que les meilleures idées ne soient pas transférées dans l’univers classique de l’éditeur, car oui, DCeased est une récréation déguisée en œuvre à message.


 
Décidant au final de convoquer à grand renfort d’images et de scènes percutantes, Taylor balaye la superficialité de son propos pour offrir un réel plaisir de lecture. Plaisir dû à une totale maîtrise de la psychologie des personnages devant trouver une solution à cette crise sanitaire sans précédent.

Au final, Tom Taylor nous montre qu’il est un auteur important de chez DC Comics et qu’il aime sincèrement ces personnages malgré les horreurs qu’il leur impose dans un mélange d’action et de péripéties sans retenue.


Retrouvez chaque semaine la chronique BD, comics, manga : les libraires en parlent avec les libraires Momie.
 

En partenariat avec les librairies Momie, ActuaLitté vous fait découvrir les coups de cœur des librairies en manga, comics et bande dessinée. D’autres informations sont aussi partagées sur leur blog.


Tom Taylor, Trevor Hairsine, Stefano Gaudiano ; trad. Jérôme Wicky – DCeased – Urban Comics – 9791026819653 – 22,50 €


Commentaires
Eureka Marvel vends ses TPB (transaction an cours avec "The Amazing Mary Jane T1" et "Daredevil by Chip Zdarsky T3")
Ça continue dans les mauvaises nouvelles : https://www.ozap.com/actu/-candice-renoir-france-2-interrompt-la-diffusion-de-la-saison-8-des-le-8-mai/591904



(de mon coté toujours aucune news de ma psy pour mon renouvellement / j'ai jamais autant souhaité la destruction complète de ce tas de boue puant).
Tout ce qui arrive est à due à votre saleté de manie de partouze sociabilisante, je vous hais tellement...
-Plus de psy (abandonné je suis)

-risque rupture grave de mon traitement

-plus rien ne me remonte le moral (plus de nouveautés)

-Amazon ne marche plus la faute à des marxistes (quel chance nous avons de les avoir)

-plus rien ne marche normalement

-tout devient très compliqué (encore plus qu'avant) et très risqué



j'en ai ras-le-bol de subir le paiement de vos défauts (la sociabilisation est une tare / elle nous coûte absolument tout / je vous hais)
Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.