13e Festival Musiques au pays de Pierre Loti sur l'Ile d'Oléron

Fred Ricou - 18.05.2017

Culture, Arts et Lettres - Salons - pierre loti auteur - ile d'Oléro - musique classique


Sur l’île d’Oléron, il n’y a presque pas une commune possédant une artère qui ne porte pas le nom de Pierre Loti. Si l’auteur de Pêcheur d’Islande, son roman le plus connu, a toujours été un homme complexe, Oléron ne l'a jamais oublié. À partir du 20 mai, le 13e Festival Musiques au pays de Pierre Loti s’installe pour une semaine entre Rochefort, sa ville de naissance, et son île d’éternité.

 

 

Sous le haut patronage de l’Académie française, dont il fut l’un des membres pendant plus de 30 ans, le Festival Musiques au pays de Pierre Loti va rendre hommage au Centenaire de la Première Guerre mondiale tout du long de la semaine, jusqu’au 27 mai, et rendre ainsi également hommage à « l’engagement de Pierre Loti » dans celle-ci.

 

De ce samedi au suivant, L’Histoire du Soldat de Ramuz et Stravinsky, le concert-lecture du texte du violoncelliste Maurice Maréchal, le Quatuor pour la fin du temps composé par Messiaen en détention dans le Stalag VIII A de Görlitz, Trio avec piano et Le Tombeau de Couperin de Maurice Ravel ainsi que beaucoup d’autres concerts de belles pièces sont organisés. L’édition se conclura par un concert symphonique d’œuvres composées pendant les années folles, de Théodore Dubois à Georges Gershwin.

 

Un concert du jeune pianiste turc Güray Basol se déroulera même dans la maison où repose Pierre Loti « sous le lierre et les lauriers » comme le dit la plaque posée sur la « maison des aïeules ».

 

Évidemment, visite guidée et conférences sur les pas de l’auteur local sont prévues à Rochefort ainsi qu’à Saint Pierre d’Oléron.

 

Né en 1892, Pierre Loti est un personnage complexe. Si ses œuvres sont sérieuses et pétries d’un souffle grave, l’homme est légèrement fantasque. Toute sa vie, il sera partagé entre la rigueur de son éducation protestante en tant que Julien Viaud, son nom à la ville, et le personnage amoureux des femmes, à deux doigts de se convertir à la religion musulmane, grand voyageur et épris de beautés de toutes sortes.

 

Actuellement fermée au public, la maison de Pierre Loti à Rochefort, qui servait de musée, est en pleine réfection pour certainement rouvrir dans une dizaine d’années. Aujourd’hui, la maison des Aïeules est toujours habitée par Madame Duvignaud son arrière-petite-nièce que l’on a parfois la chance de croiser, sortant de chez elle, dans la rue… Pierre Loti.

 

Le Festival Musiques au pays de Pierre Loti est l’occasion de découvrir l’homme derrière les romans Pécheurs d’Islande, Madame Chrysanthème (qui inspirera quelques années après la parution, l’Opéra Madame Butterfly à Puccini) ou encore Ramuntcho. Lui-même excellent pianiste, Pierre Loti est une partie de l’âme de l’île d’Oléron, à la fois calme et sauvage, un peu comme l’auteur...

 

Tout le programme se trouve ici.