30 millions d'euros pour le château d'Antoine de Saint-Exupéry

Gariépy Raphaël - 23.09.2020

Culture, Arts et Lettres - - Petit Prince - Antoine de Saint-Exupéry - château région Auvergne-Rhône-Alpes


La région Auvergne-Rhône-Alpes compte créer un site culturel d’envergure au sein du château d’enfance de l’auteur du Petit Prince. Doté de 30 millions d’euros, le projet est soutenu et parrainé par Stéphane Bern et Patrick Poivre d’Arvor. 
 


Avec plus de 200 millions d’exemplaires vendus et près de 400 traductions, Le Petit Prince compte parmi les ouvrages les plus lus au monde. La région Auvergne-Rhône-Alpes et son président Laurent Wauquiez (LR) ne s’y sont pas trompés et souhaitent faire de la demeure d’enfance de Saint-Exupéry un lieu culturel incontournable.

Le château et son parc de 5 hectares ont été rachetés à la commune de Saint-Maurice de Rémens, dans l’Ain, pour 980.000 euros en février 2020. Aujourd’hui 30 millions d’euros sont débloqués pour développer l’univers de l’auteur au sein de la bâtisse : un projet de longue date qui se concrétise. 
« Le projet est finalisé et nous voulons aller vite. On va lancer maintenant un appel d’offres pour trouver les meilleurs opérateurs culturels, ce pourrait être, par exemple, celui de la Grotte Chauvet, en Ardèche… des acteurs de très haut niveau », a indiqué Wauquiez à l’AFP. 

Le président de la région souhaite commencer les travaux en 2022 pour une ouverture au public entre 2023 et 2025 avec un ambitieux objectif : « 100.000 visiteurs dès les deux premières années .»

Si la région peut mobiliser des sommes importantes, le politique souhaite également faire appel à des mécènes. Un crowdfunding sera ainsi lancé sur Internet et « On va également se doter d’un comité scientifique et d’un comité de parrainage avec, aux commandes, Stéphane Bern et Patrick Poivre d’Arvor ». 

Le château devrait ainsi mettre en lumière l’héritage de Saint-Exupéry, faisant place belle à l’icône qu’est devenu Le Petit Prince sans oublier le passé d’aviateur de l'auteur. 


Crédit photo : Le Château de Saint-Maurice-de-Rémens, en 2014 (Benoît Prieur, CC BY SA 3.0)


Commentaires
30 millions d'euros ? 1500 personnes au SMIC pendant un an ! Que vont-ils faire avec cette somme ? Je n'ai rien contre l'idée de faire un musée en hommage au monstre sacré qu'est Saint Ex. Mais je crois que les pouvoirs publics sont déconnectés de la réalité.
Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.