32 500 visiteurs pour l'édition 2019 de Lire à Limoges

Diane De Vanssay De Blavous - 07.05.2019

Culture, Arts et Lettres - Salons - lire limoges - limoges salon livre - frequentation lire limoges


Le salon « Lire à Limoges » qui s'est tenu le week-end dernier (du 3 au 5 mai) s'est illustré une fois de plus comme un des rendez-vous littéraires importants du printemps, rassemblant un public large et enthousiaste ainsi que des auteurs de renoms autour d'une programmation riche. L'organisation annonce une fréquentation de 32.500 visiteurs pour l'événement.



« Lire à Limoges » a en effet rencontré un grand succès puisque le salon a accueilli 32 500 visiteurs tout au long du week-end. Cette fréquentation nombreuse a été portée par la présence de plus de 300 auteurs ainsi qu'une programmation variée, autour de 80 tables rondes, rencontres et animations, gravitant autour du chapiteau principal.

Le public a ainsi pu rencontrer le président de l'édition 2019, David Foenkinos, qui a présenté son dernier roman Deux sœurs paru chez Gallimard en février dernier. D'autres invités d'honneur, dont Bernard Werber, Jean Rouaud, Virginie Grimaldi, Jean Teulé, Philippe Besson ou Raphaëlle Giordano étaient présents pour rencontrer un public enthousiaste.

L'événement phare du week-end a bien sûr été la remise du Prix Régine Deforges à Joseph Pontus, le vendredi 3 mai. L'écrivain a été récompensé pour son premier roman très remarqué À la ligne (La Table Ronde). Il y raconte l’histoire d’un narrateur lettré devenu ouvrier intérimaire qui doit embaucher dans les usines de poissons et les abattoirs de Bretagne. Dans ce livre sans ponctuation, il dépeint le quotidien à l'usine, la pénibilité des tâches, mais aussi les rêveries qui naissent lorsque l'on travaille « à la ligne ».

Le week-end a été rythmé par d'autres rendez-vous comme la masterclass « Limoges Philosophe ! » à l'Opéra, en présence de la philosophe Fabienne Brugère. Cette rencontre intitulée « La fin de l'hospitalité ? Entre ambiguïté et fantasmes » a rassemblé un public transgénérationnel autour de la notion d'hospitalité, pleine d’ambiguïté et de contradictions, remise en débat depuis la crise des migrants. Les espaces BD et Polar ont par ailleurs suscité l'engouement des visiteurs, avec des têtes d'affiche telles que Franck Thilliez ou la remise du prix révélation BD à Moi en double (Delcourt) d'Audrey Lainé et Navie.
 
Le public jeunesse était également largement mis à l'honneur puisque le salon a fêté les soixante ans de l'indémodable héros Le Petit Nicolas. Anne Goscinny était présente sous le chapiteau pour célébrer cet anniversaire ainsi que la publication du Petit Nicolas en Limousin, un ouvrage qui rassemble les Limougeauds autour de leur patrimoine linguistique. Quatre autres prix dédiés à la jeunesse ont également été décernés lors du week-end.

Dans un communiqué de presse bilan, la ville de Limoges se félicite d'attirer chaque année autour des livres « un public venu en nombre, enthousiaste à l'idée d'échanger avec leurs auteurs fétiches, mais aussi d'en découvrir de nouveaux ».


Commentaires
Et la découverte d'une vitalité éditoriale en région aussi. De nouvelles maisons proposent de très beaux textes, comme les éditions Mon Limousin avec le dernier roman de Laurent Bourdelas, un régal. Frappée par le public très nombreux à s'intéresser à ces auteurs à côté des têtes d'affiche qui, souvent, ne restent que 2 ou 3 heures sur place ! kiss
Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.