50 nuances de Grey et Les 4 Fantastiques, vainqueurs malheureux des Razzie Awards

Antoine Oury - 29.02.2016

Culture, Arts et Lettres - Cinéma - 50 nuances de Grey Razzie Awards - Les 4 Fantastiques Razzie Awards - Oscars Razzie Awards


Face aux Oscars, il y a les Razzie Awards : des récompenses décernées aux pires films de l'année, un jour avant la prestigieuse cérémonie que le cinéma mondial suit avec attention. Les Razzie Awards, donc, abréviation de Golden Raspberry Awards, ont cette année consacré deux adaptations exécrables, celle de 50 nuances de Grey d'EL James et celle des 4 Fantastiques, l'équipe de super-héros culte de Marvel.

 

Lâcher prise, et sa dignité en même temps ?

 

 

On retrouve sans surprise Les 4 Fantastiques : le film de super-héros de Josh Trank, censé redonner ses lettres de noblesse à des personnages considérablement malmenés au cinéma, aura fait long feu. Le mauvais signe avant-coureur, c'était le témoignage anonyme de membres de la production, qui expliquait tout simplement que Trank était un sale gosse, prétentieux et capricieux

 

Espérons pour le jeune réalisateur qu'il n'ait pas trop de mal à financer ses projets : avec le Razzie du pire scénario, du pire réalisateur, du pire film et du pire remake, Trank accumule les boulets. Avec son premier film Chronicle, une autre histoire de super-héros, justement, il avait pourtant su convaincre une partie de la profession et de la critique... Pour Les 4 Fantastiques, le voyage au cinéma s'arrête pour quelques années : la Fox a renoncé à donner une suite à cette catastrophe, qui lui aurait fait perdre plus de 60 millions $.

 

En face, 50 nuances de Grey ne s'en sort pas mal non plus : l'adaptation du premier bouquin d'EL James repart les bras chargés de trophées parodiques : pire film de l'année, également, mais aussi un duo de pire acteur et pire actrice pour Jamie Dornan et Dakota Johnson. Ils l'ont bien mérité : les acteurs eux-mêmes, au cours de la promotion du film, n'étaient pas spécialement complices, et le résultat à l'écran loin d'être convaincant. Les Razzie Awards saluent tout de même le couple avec la palme du pire duo cinématographique.

 

Sam Taylor-Johnson, réalisatrice du film, échappe au titre de pire réalisatrice, mais elle a elle-même abandonné la saga à son sort, après la réalisation de ce premier volet.

 

 

 

(via FlavorWire)




Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.

Pour approfondir

Editeur : Lattes
Genre : littérature...
Total pages : 560
Traducteur :
ISBN : 9782709650564

Grey ; cinquante nuances de grey par Christian

de James, E. L. (Auteur)

Redécouvrez Cinquante Nuances de Grey à travers les yeux de Christian.Christian Grey contrôle tous les aspects de sa vie : son monde est ordonné, organisé et désespérément vide, jusqu'au jour où Anastasia Steele tombe la tête la première dans son bureau. Il tente de l'oublier, mais il est emporté dans un tourbillon d'émotions qui le dépassent. A l'inverse des autres femmes, Ana l'ingénue semble lire en lui à livre ouvert, et deviner un coeur d'homme blessé derrière l'apparence glacée du magnat des affaires.

J'achète ce livre grand format à 17 €