medias

6 titres en compétition pour le Prix Hellfest Inferno 2018

Antoine Oury - 08.01.2018

Culture, Arts et Lettres - Récompenses - Prix Hellfest Inferno 2018 - Hellfest Inferno - Hellfest prix littéraire


Après une première édition en 2017, couronnée de succès selon les organisateurs, le Prix Hellfest Inferno, « pour les métalleux, par les métalleux », revient en 2018. Six ouvrages ont été sélectionnés parmi les plus rock parus chez Bragelonne en 2017, et au public revient la tâche d'élire le meilleur en votant sur un site dédié. Avec la possibilité de remporter des pass pour le fameux festival Hellfest...


Hellfest
Hellfest 2014 (jadawin42, CC BY-SA 2.0)
 


Parce que depuis toujours, les littératures de l’imaginaire influencent la scène metal, les éditions Bragelonne et le Hellfest sont heureux de s’associer une nouvelle fois pour le Prix Hellfest Inferno 2018, annoncent avec plaisir les éditions Bragelonne. Avec un chiffre-clé, évidemment : 666, pour le Malin bien sûr, mais aussi pour les 6 livres retenus, à départager entre le 6 janvier et le 6 mars.

 

Pour voter, rendez-vous sur le site dédié, http://www.prix-hellfest.fr/, où l'on pourra aussi découvrir plus en détail la sélection des titres et voter pour le livre préféré... mais aussi remporter des lots ! En effet, un tirage au sort sera effectué à l’issue des votes parmi les participants avec pour primes des livres et goodies Hellfest... Ainsi que le fameux pass 3 jours pour le festival.

 

La sélection du Prix Hellfest 2018 est la suivante :

 

Dragon Blood, tome 1 : Le sang du dragon, Anthony Ryan, traduit par Maxime Le Dain

Godblind, tome 1, Anna Stephens, traduit par Arnaud Demaegd

Arkane, La désolation, Pierre Bordage

La Maîtresse de la Mort, tome 1 : Les chroniques de Nicci, Terry Goodkind, traduit par Jean-Claude Mallé

L'empire électrique, Victor Fleury

Sœur écarlate, tome 1 : Le livre des anciens, Mark Lawrence, traduit par Claire Kreutzberger

 

L'année dernière, le Prix Hellfest Inferno avait récompensé le roman Mage de Guerre de Stephen Aryan, traduit par Jean-Claude Mallé.

 

De H.P. Lovecraft à J.R.R. Tolkien en passant par Robert E. Howard ou Michael Moorcock, les littératures de l’imaginaire ont toujours été une source d’inspiration dans le rock et le metal, comme en témoignent de nombreux textes et chansons issus des albums de Metallica, Anthrax, Blue Öyster Cult, Iron Maiden, Manowar, Rhapsody of Fire, Morbid Angel...

 
 


Retrouver la liste des prix littéraires français et francophones.




Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.