medias

80 estampes d'artistes passés par l'Atelier de Franck Bordas

Clément Solym - 31.07.2018

Culture, Arts et Lettres - Expositions - Atelier Franck Bordas - Estampes Franck Bordas - Épreuves d’imprimeur BnF


Réalisées par 26 artistes dans les ateliers de lithographie et le studio numérique de l’imprimeur d’art et éditeur Franck Bordas, ce sont 80 estampes que la BnF offre au visiteur. Une exposition à découvrir du 2 octobre au 25 novembre, du mardi au samedi. Des centaines d'oeuvres imprimées depuis 1978 : le choix fut cornélien...

 

De 1982 à 1984, Jean Dubuffet va renouer avec la lithographie pour ses Exercices lithographiques tirés à 10 ou 20 exemplaires. Franck Bordas procède à l’encrage sur la presse à bras avant tirage © Michelle Parra-Aledo Bordas. 

 


Franck Bordas a collaboré durant sa carrière avec des dizaines d’artistes : fils de l’éditeur Pierre Bordas, il suivit une formation dans l’atelier de son grand-père, Fernand Mourlot. En 1977, il ajouta à la liste de ses travaux les lithographies de Joan Miró... 

 

Franck Bordas ouvre son premier atelier à 19 ans, porté par le désir de relancer la lithographie originale en invitant les artistes à explorer les innombrables potentialités du médium. L’enthousiasme et la fougue du jeune homme baigné depuis l’enfance dans le monde de l’édition, formé au métier d’imprimeur lithographe dans l’imprimerie de son grand-père, le maître-lithographe Fernand Mourlot, convainquent les artistes de se lancer avec lui dans l’aventure lithographique.

De nombreux artistes fréquenteront l’atelier parmi lesquels : Gilles Aillaud, Daniel Pommereulle, Jean Dubuffet, Roberto Matta, Henri Cueco, Pierre Alechinsky et Pierre Buraglio, mais aussi Hervé di Rosa, François Boisrond, Jean-Charles Blais et Paul Cox pour les plus jeunes ou encore les Américains Joan Mitchell, James Brown et Keith Haring. 
 

Dans les années 1990, mû par son insatiable curiosité pour les nouveaux langages imprimés et par son envie d’offrir des outils aux artistes intéressés par les nouvelles technologies comme Mark di Suvero, Franck Bordas accompagne activement les développements des logiciels d’impression et de création graphique.

En 2005, il ouvre un studio consacré exclusivement à l’impression numérique dans lequel il continue d’accueillir les artistes avec le même esprit d’ouverture et la même exigence d’authenticité. 
 

Créées sur pierre ou sur écran, imprimées à la fin des années 1970 ou réalisées pour l’exposition, comme celles de Philippe Baudelocque et de Tim Maguire, les estampes présentées témoignent de la force et de la vivacité de ce secteur rare de la création contemporaine. 

 
 



Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.