medias

Après une préproduction chaotique, freinée par les ayants droit, la pièce tirée du livre d'Harper Lee, Ne tirez pas sur l'oiseau moqueur (To Kill a Mockingbird en version originale), bat tous les records à Broadway. La pièce est devenue la plus rentable des théâtres de Broadway, amassant 1,7 million $ de recettes en une semaine seulement. Les derniers jours de 2018 ont été particulièrement fructueux, grâce aux touristes.

Double page de publicité pour la pièce dans le New York Times


L'adaptation du livre Ne tirez pas sur l'oiseau moqueur par Aaron Sorkin a battu le record de la pièce la plus rentable de Broadway en une seule semaine d'exploitation. Avec 1,7 million $ de recette sur la semaine du 30 décembre 2018, elle a surpassé le précédent record, détenu par la pièce All the Way de Bryan Cranston, avec 1,6 million $ de recettes sur la semaine du 22 juin 2014.

« Je n'ai jamais produit, ou vu, une pièce qui fonctionne aussi bien », s'est réjoui Scott Rudin, producteur de la pièce. « Nous avons eu un certain nombre de pièces qui ont battu beaucoup de records, mais rien de ce que nous avons jamais fait n’a fonctionné à ce point. La troupe de Ne tirez pas sur l'oiseau moqueur s'est formée depuis un certain temps, à travers des expérimentations, des lectures à voix haute et une période confortable de répétitions », a-t-il indiqué, saluant les acteurs pour leur performance.

Les entrées pour Ne tirez pas sur l'oiseau moqueur atteignent un niveau habituellement réservé aux comédies musicales, mais il faut aussi souligner que le roman de Harper Lee, publié en 1960, reste l'un des romans préférés des Américains, si ce n'est le roman préféré.

La pièce est jouée à Broadway depuis le 1er novembre 2018 et l'acteur principal de la version de Sorkin, Jeff Daniels, a signé pour des représentations pour une année entière. À Broadway, le record ultime reste toutefois détenu par la pièce Harry Potter et l'Enfant maudit, qui avait récolté 2,5 million $ en... un week-end, rappelle Variety.
C'est peu de temps avant sa disparition qu'Harper Lee avait autorisé une nouvelle adaptation de son livre au théâtre. Mais, au cours des premiers mois de l'année 2018, alors que le production de la pièce progressait, Tonja Carter, représentante des intérêts de l'auteure disparue, avait porté plainte contre le producteur Scott Rudin, arguant que l'adaptation théâtrale n'était pas suffisamment fidèle au texte original.

Un accord avait finalement été trouvé en mai 2018.


Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.