À Francfort, la Géorgie expose ses illustrateurs

Antoine Oury - 12.10.2018

Culture, Arts et Lettres - Salons - francfort georgie - georgie foire livre francfort - georgie illustration


#FBM18 — Pays invité d'honneur de la Foire du Livre de Francfort, la Géorgie a investi l'événement pour mettre en avant les spécificités de sa production littéraire et graphique. Une exposition, « My Image of Georgia », permet de découvrir le pays et sa culture à travers quelques oeuvres réalisées au cours d'un atelier de 3 jours organisé à Tbilissi, la capitale.


Foire du Livre de Francfort 2018 - #FBM18
Illustrations from the Lost Library (détail), Eliso Chubinishvili
(ActuaLitté, CC BY SA 2.0)


 

Petit pays méconnu, la Géorgie voulait offrir beaucoup à Francfort : en utilisant l'alphabet géorgien comme support — créé par Pharnavaz Ier, premier roi du pays, il remonte à 412 av. J.-C. et est toujours utilisé aujourd'hui —, 11 illustrateurs ont exprimé leur sentiment vis-à-vis de la Géorgie, de ses caractéristiques, de son paysage et de son histoire.

Foire du Livre de Francfort 2018 - #FBM18

Genatsvale, Tako Bakradze (ActuaLitté, CC BY SA 2.0)
 

 

Tako Bakradze a simplement écrit ses mots favoris en géorgien : genatsvale ne peut pas être traduit littéralement, explique-t-elle, car il dérive d'une antique histoire racontée aux plus jeunes. Pendant les épidémies, les malades alités faisaient l'objet d'une cérémonie organisée en extérieur : un volontaire tenait un cierge en effectuant un cercle autour du lit du malade, pour réclamer à l'univers de prendre sa vie plutôt que celle de l'autre. Il disait alors genatsvale, soit « J'aimerais pouvoir prendre ta place. »

Foire du Livre de Francfort 2018 - #FBM18

Georgia,  Gio Jincharadze (ActuaLitté, CC BY SA 2.0)
 

 

Des symboles et signes géorgiens, il y en a aussi beaucoup dans les oeuvres de Gio Jincharadze, qui a composé en 3 illustrations une carte culturelle du pays. Deux lignes de ses triangles sont constituées par des montagnes, semblables à celles du Caucase, et la dernière par la mer, comme la Mer Noire. 


Foire du Livre de Francfort 2018 - #FBM18

Green Mountain, Tatia Nadareishvili (ActuaLitté, CC BY SA 2.0)


 

Les paysages géorgiens ont bien sûr façonné l'imaginaire des illustrateurs conviés : Tatia Nadareishvili raconte ainsi sa découverte de l'Abkhazie, devenue indépendante de la Géorgie en 1992, territoire durement touché par les conflits. Dans ce paysage désolé, elle et sa famille ont passé des heures à contempler une montagne vert émeraude, sous les yeux d'un soldat qui refusait de les laisser franchir la frontière.


Foire du Livre de Francfort 2018 - #FBM18

Noah, Sonia Eliashvili (ActuaLitté, CC BY SA 2.0)


 

La Géorgie connait aujourd'hui un renouveau teinté d'espoir, que semble incarner le léopard dessiné par Sonia Eliashvili : réputé éteint depuis longtemps suite au braconnage, le léopard a semble-t-il fait son retour au début des années 2000. L'animal apparu sous l'oeil des caméras des scientifiques a rapidement hérité du surnom de Noah, avant de disparaitre à nouveau des radars. Son corps n'a jamais été retrouvé, « laissant l'espoir fragile qu'avec un peu de chance, une vie sauvage plus diverse est encore possible en Géorgie ».
 

Retrouver nos articles sur la Foire de Francfort 2018




Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.