À Francfort, le livre numérique augmenté est déjà la star

Clément Solym - 05.10.2010

Culture, Arts et Lettres - Salons - francfort - contenu - augmenter


À cette heure-ci, tout le monde est, sinon déjà arrivé, du moins déjà dans l'avion qui le transporte vers Francfort. Et pour cause, la soirée d'inauguration donnée par Hachette commence dans quelques heures...

Et cette édition 2010 de la Foire du livre promet d'être riche et réussie, assure Jürgen Boos, directeur de l'événement, qui en conférence de presse, expliquait hier que les chiffres étaient déjà en hausse. « Nous avons plus d'exposants que l'an dernier, plus de 100 de mieux, et plus du nombre de pays participants. On a aussi remarqué une tendance à l'enregistrement des personnes, bien plus tardivement », assure-t-il.

Vendredi, le nombre d'exposants enregistrés était de 7533, contre 7416 l'an passé. Et cette année, le thème déjà préétabli, c'est le « contenu augmenté », explique Jürgen, pour tous types d'oeuvres. L'important, c'est l'exploration, et les différentes industries ont toujours creusé leurs développements dans ce sens, que ce soit la télévision, le jeu vidéo ou le cinéma...


Et le catalogue promotionnel augmenté ?

« Il est intéressant de voir cet océan d'idées et de potentiel », ajoute Jürgen, qui précise que 1900 exposants cette année arrivent avec une offre numérique dans leurs bagages, mais chacun d'entre eux a des contenus numériques à proposer, évidemment.

Avec une telle offre, il sera bien entendu important de discuter législation, rappelle Gottfried Honnefelder, président de l'association des libraires et éditeurs allemands. « Ce n'est pas si grave si les livres sont lus physiquement ou sur un lecteur ebook, audio : il n'y a aucune raison pour que la fiscalité soit déséquilibrée », assure-t-il.

Et d'inviter le gouvernement fédéral allemand à se pencher plus concrètement sur un taux de TVA réduit pour les questions numériques...

Justement, le ministre de la Culture, Frédéric Mitterrand, expliquait en conférence de presse durant la présentation du Budget de la Culture 2011, que les questions relatives au livre numérique seraient étudiées avec le SNE, à son retour de Francfort...