À la BnF, la genèse du premier album d'Astérix se déroule sous vos yeux

Antoine Oury - 26.08.2019

Culture, Arts et Lettres - Expositions - bnf asterix - asterix 60 ans - asterix exposition


Le 60e anniversaire de la création d'Astérix et Obélix a lieu en 2019, et personne n'y échappera. À cette occasion, la Bibliothèque nationale de France (BnF) se joint aux festivités et propose de redécouvrir le premier album des aventures des irréductibles, Astérix le Gaulois. Planches originales dans leur ensemble, mais aussi notes et manuscrits seront exposés.

asterix-obelix
(photo d'illustration, ActuaLitté, CC BY SA 2.0)


À l'occasion des Journées Européennes du Patrimoine, du 20 au 22 septembre 2019, l’ensemble des planches originales du tout premier album de la série, Astérix le Gaulois, données à la BnF par Albert Uderzo en 2011, ainsi que les notes manuscrites, le synopsis et le scénario de cet album, prêtés par Anne Goscinny, seront exposés dans la Galerie des donateurs.

En mars 2011, Albert Uderzo a fait don à la BnF de 120 planches originales issues des deux premiers albums de la série, Astérix le Gaulois et La Serpe d’or, mais aussi de sa dernière collaboration avec René Goscinny, Astérix chez les Belges

Six ans après la grande rétrospective qu’elle lui a consacrée, la BnF, en partenariat avec les Éditions Albert René, s’associe cette année aux célébrations du 60e anniversaire d’Astérix pour exposer les 44 planches originales d’Astérix le Gaulois conservées à la Réserve des livres rares, ainsi que l’ensemble des tapuscrits originaux du scénario. 

« Cette exposition inédite de la totalité des planches du premier album met en lumière la genèse d’une œuvre qui s’élabore et s’expérimente au fil des cases, à l’instar du portrait de Jules César, méconnaissable entre la première et la dernière planche. Ces grandes planches (le format est presque doublé par rapport à l’album imprimé) encrées au pinceau par-dessus les crayonnés, lettrées à la plume, donnent à voir le dessin à nu, la force du mouvement, les jeux d’ombres et de lumières, la verve caricaturiste, l’efficacité des onomatopées, l’art de la lettre... autant de qualités qui caractérisent le talent du dessinateur Albert Uderzo », signale la BnF dans son communiqué. 

Les notes manuscrites du scénario de René Goscinny, le synopsis et le scénario tapuscrits permettent quant à eux de mieux appréhender la naissance et la fabrique de cette œuvre phénoménale qui n’en finit pas d’enchanter des générations de lecteurs.
 

Imaginé par le scénariste René Goscinny et le dessinateur Albert Uderzo, le « petit Gaulois » fait son apparition le 29 octobre 1959 dans le premier numéro de l’hebdomadaire Pilote, le « grand magazine illustré des jeunes ». Les albums ont rapidement connu un succès planétaire : à ce jour, traduits en 111 langues et dialectes, ils ont été vendus à 380 millions d’exemplaires.

Le commissariat de l'exposition est assuré par Carine Picaud, conservateur à la Réserve des livres rares.

Astérix le Gaulois. Aux origines 
Exposition réalisée en partenariat avec les Éditions Albert René 
L’exposition est présentée du 20 au 22 septembre 2019, dans le cadre des Journées Européennes du Patrimoine Galerie des donateurs BnF I François-Mitterrand 
Quai François Mauriac, Paris XIIIe 
Vendredi 20 et samedi 21 septembre , 10h > 19h 
Dimanche 22 septembre , 11h > 19h 
Entrée libre



Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.