À la Foire de Francfort, les livres rares et anciens trouvent aussi leur place

Antoine Oury - 11.10.2017

Culture, Arts et Lettres - Salons - Foire de Francfort - livres rares - bouquinistes Francfort


La Foire du Livre de Francfort n'est pas que modernité et vente de droits : dans un des halls gigantesques se niche un recoin hors du temps, celui des spécialistes en livres anciens et rares, ou plus si affinités. Une véritable caverne aux trésors où se croisent toutes les époques, mais aussi les formes, les techniques ou encore les courants littéraires et artistiques... Petite sélection de quelques pièces immanquables.


Foire du Livre de Francfort 2017
Cette Bible miniature du début du XXe siècle n'est pas ce que l'on croit...
(ActuaLitté, CC BY SA 2.0)
 

Pour les professionnels venus d'Allemagne, mais aussi d'Italie ou des Pays-Bas, la Foire de Francfort est un rendez-vous important : elle permet de se retrouver entre collègues et de garder un oeil sur le marché, d'abord, mais aussi de rencontrer des acheteurs ou des vendeurs, qui ratent rarement la Foire eux aussi...

La librairie Solmi, d'Italie, spécialisée dans les ouvrages anciens du Moyen-Orient et d'Asie écrits en langue persane, que le contenu soit religieux ou profane, a ainsi vendu l'année dernière un exemplaire rare et précieux du Shâh Nâmeh, poème persan épique écrit aux alentours de l'an 1000 par le poète Ferdowsî. La plupart de leurs pièces remontent toutefois aux XVe, XVIe et XVIIe siècles, ce qui est considéré comme « l'âge moderne » des langues persanes et des écrits qui y sont rattachés.

Malgré ses 4 centimètres de hauteur, difficile de passer à côté de cette Bible miniature proposée par le libraire Thomas Haufe, de l'enseigne Haufe & Lutz à Karlsruhe : « Elle renferme en fait des feuilles volantes sur lesquelles sont imprimés 60 phrases de la Bible et des psaumes. C'est en réalité une bibliothèque portable », explique le libraire.

Foire du Livre de Francfort 2017
(ActuaLitté, CC BY SA 2.0)
 

Imprimée autour des années 1900, cette bibliothèque portable est assez rare, particulièrement dans une version complète comme celle du libraire.

Soyons un peu chauvins : après tout, la France est l'invitée d'honneur de cette édition 2017. L'antiquaire Thomas Hatry propose ainsi des lettres originales d'Émile Zola, vendue pour plusieurs milliers d'euros. Dans un marché de la bibliophilie très dynamique, le moindre mot signé par une main célèbre prend de la valeur : « Monsieur, Je vous accorde bien volontiers l'autorisation que vous me demandez. Prenez le titre et prenez ma tête », indique simplement un des mots signés par Zola... Autant dire que le contenu du message n'a pas vraiment d'importance.

Foire du Livre de Francfort 2017
Mot signé par Émile Zola, dans la boutique de l'antiquaire Thomas Hatry
(ActuaLitté, CC BY SA 2.0)

 
Certains professionnels du livre ancien n'hésitent pas à se spécialiser, quitte à choisir des domaines insolites. Thomas Hatry a ainsi choisi de collectionner et proposer tous les ouvrages relatifs à la nage, qu'il accumule sans s'arrêter. Le libraire s'est même fait éditeur pour la publication d'une monographie dédiée aux ouvrages du genre.

Foire du Livre de Francfort 2017
Une partie de la collection des livres sur la nage du libraire Thomas Hatry
(ActuaLitté, CC BY SA 2.0)
 
 
Le clou de sa collection est l'Art de Nager demontré par figures avec des avis pour se baigner utilement de Melchisédech Thévenot, physicien français qui publia ce traité en 1696. Comme l'explique le libraire, « L'Église avait alors interdit la nage, car cela paraissait contre nature : les oiseaux volaient, les poissons nageaient, et l'homme marchait. Son traité était le premier du genre, même s'il s'inspire des écrits du philosophe allemand Nicolas Winman. Il fut très utile aux militaires, car il évitait de devoir construire des ponts dès qu'il y avait un cours d'eau ! » Une série d'illustrations, dans le traité, montre les mouvements, qui étaient alors répétés par les futurs nageurs sur la terre ferme...

Plus loin, c'est un autre genre de mouvements, impliquant encore moins de vêtements, qui sont illustrés dans une édition rare de L'Arétin français, un recueil de gravures érotiques d'Antoine Borel (1743-1810), publié en 1787...

Foire du Livre de Francfort 2017
(ActuaLitté, CC BY SA 2.0)
 

Du côté des formes originales, un pentagone orné d'un pentagramme attire le regard en laissant craindre une quelconque invocation. « Rassurez-vous », indique l'antiquaire et Dr. Torsten Sander, venu de Dresde, « lorsque la pointe est vers le haut, il s'agit de magie blanche. » Cet ouvrage original est signé par le professeur Otto Stöber, qui signait avec Pentalogie, en 1981, la première et unique monographie sur le pentagramme et ses utilisations et significations. Vendu 400 €, le livre fait partie de ces pièces accessibles à un prix plus raisonnables - les prix vont de 10 € au million, dans cette partie de la Foire.

Foire du Livre de Francfort 2017
(ActuaLitté, CC BY SA 2.0)
 

Si la matière première reste le papier, on s'éloigne du livre du côté d'Iris Antique Globe, enseigne tenue par Paul Peters qui, comme son nom l'indique, se spécialise dans les globes terrestres ou célestes. Ces pièces extrêmements fragiles en papier et papier mâché proviennent en majorité de Hollande, grande nation de voyageurs, avec certaines pièces fabriquées en Italie.

Affichant les constellations avec des points d'or véritable, mais aussi les trajets des explorateurs ou les monstres qui, pensait-on, hantaient les fonds marins, ces globes se monnaient à 14.000 € pièce en guise de premier prix. Le plus imposant, d'un mètre de haut, avait été réalisé par le cartographe néerlandais Willem Janszoon Blaeu au début du XVIIe siècle : pour se l'offrir, compter 1,7 million €. De quoi faire un beau tour du monde...

Foire du Livre de Francfort 2017
Un globe céleste (ActuaLitté, CC BY SA 2.0)