À Reims, concours de Slam pour la coupe d'Europe

Clément Solym - 16.12.2010

Culture, Arts et Lettres - Expositions - reims - slam - europe


À Reims, hier, soir, la médiathèque était toute feu, toute slam, pour l'occasion, alors que se réunissaient, dans le cadre du festival Reimes scènes d'Europe, une coupe d'Europe de slam.

À l'origine de cette compétition, le collectif Slam Tribu, originaire de la ville, qui a préparé l'accueil de 12 candidats venus de toute l'Europe, pour présenter leurs oeuvres. En trois minutes top chrono, le slameur doit réciter son texte, avec un micro seul dans la main.

Sébastien Gavignet, cofondateur de Slam Tribu, et rebaptisé "Selecta Seb", explique à l'AFP. « Dans le Slam, les sonorités et le jeu déclamatoire comptent autant, voire plus, que le fond, ainsi on dépasse facilement la barrière de la langue. »

Une première demi-finale hier soir, une finale ce soir, et la voix, les langues et les sonorités se succèdent. Musicalité et ressenti sont au coeur de l'aventure, au-delà de la langue d'origine.

Une compétition qui sera retransmise sur arte.tv, le 23 décembre, avec une participation des internautes. « On savait le public rémois assez connaisseur du monde du slam. Nous voulions lui en montrer une approche plus européenne, amener une prise de conscience de cette culture », précise Laurent Étienne, à l'Union.

Petite démonstration, avec Maras, vainqueur bordelais du concours organisé à Poitiers en octobre...
Ou encore, celle de Frédéric Mitterrand... dans un tout autre style...