Rentrée littéraire : La fashion week des libraires

Adonis et (beaucoup) d'autres auteurs et traducteurs salués par PEN America

Elodie Pinguet - 30.03.2017

Culture, Arts et Lettres - Récompenses - PEN America prix littéraire - Adonis poète - Pen America


Le lundi 27 mars 2017 avait lieu la cérémonie de remise des prix littéraires de PEN America. Des auteurs et traducteurs du monde entier se sont réunis autour des lauréats qui ont touché plus de 300 000 $ de récompenses, répartis sur une quarantaine de prix. La soirée était centrée sur le thème des « Livres sans frontières ».

 

 

 

En 2017, on dépasse les frontières, et, pour PEN America, cette remise des prix était « centrée sur le pouvoir de la littérature pour surmonter la culture, les idéologies et les limites géographiques » selon les déclarations de la directrice générale Suzanne Nossel.

 

Et cette année, les PEN America Literary Awards apportaient leurs lots de changements avec la création de deux nouveaux prix, le Jean Stein Book Award et le Jean Stein Grant for Literary Oral History. 

 

Le premier récompense une œuvre, peu importe le genre littéraire, dont le travail est original, avec du mérite et un impact sur les lecteurs. Doté de 75.000 $, il a récompensé le mémoire The Return : Father, Sons and the Land in Between de Hisham Matar, publié chez Random House.

 

Le second, doté à hauteur de 10.000 $, reconnaît un travail de non-fiction qui utilise l’histoire orale pour mettre en avant une personne, un lieu ou un mouvement. La subvention doit servir à compléter le projet. Pour cette première édition, c’est Aleksandar Hemon, pour How Did You Get Here ? : Tales of Displacement, qui a remporté le prix.

 

L’édition 2017 marquait également le retour du prix PEN America/Nabokov, qui récompense un auteur de tout genre et de toute nationalité pour son corps exceptionnel de travail écrit ou traduit en anglais. C’est le poète syrien Adonis qui a remporté le prix et la récompense de 50.000 $.

 

Au cours de la soirée, pas moins de quarante récompenses ont été remises, en histoire, poésie, traduction ou encore sciences. On retiendra par exemple le prix Robert W. Bingham Prize for Debut Fiction qui récompense un auteur donc le premier roman ou recueil de nouvelles publié en 2016 « laisse entrevoir de belles promesses ». Le lauréat est Rion Amilcar Scott pour son recueil Insurrections publié aux University Press of Kentucky.

 

À noter également le Heim Translation Fund Grants qui offre des subventions à des projets de traduction en langue anglaise. Parmi les heureux élus, Joyce Zonana pour sa traduction de Ce pays qui te ressemble de l’écrivain Tobie Nathan, publié chez Stock.

 

La liste complète des prix et des lauréats est à retrouver sur le site de Pen America.