Affaire Tartuffe : comment Molière s'accorda le droit de rire de tout

Cécile Mazin - 09.03.2018

Culture, Arts et Lettres - Cinéma - affaire tartuffe molière - tournage documentaire Molière - Bourgogne Franche Comté


Molière : l'Affaire Tartuffe est une fiction documentée des plus prometteuses. Écrit à partir des derniers travaux d'historiens français spécialistes de la vie et de l’œuvre de Molière, ce film retrace les cinq années pendant lesquelles Molière s’est battu pour jouer son fameux Tartuffe alors interdit par le Roi Louis XIV. Il sera diffusé par France 2.

 

Comédie française
Molière à la Comédie-Française (ActuaLitté, CC BY SA 2.0)

 

Peut-on rire de tout, y compris de la religion et de ses dévots... se demandait-on au cœur du XVIIe siècle. C’est la question que pose ce film politique mais aussi ébouriffant et joyeux, à l’image du génie de Molière et de son illustre théâtre ! 350 ans plus tard, cette question est toujours cruellement d’actualité... Alors, peut-on rire de tout ?
 

1664, Molière donne une représentation de son Tartuffe devant le roi et sa cour au pavillon de chasse de Versailles. Les religieux s’offusquent et font pression sur le Roi pour qu’il interdise cette pièce qui les ridiculise. Le Roi accepte. Pendant plus de cinq ans, de 1664 à 1669, Molière considéré comme un « diable » et un « libertin » par ses détracteurs va se battre pour obtenir le droit de jouer sa comédie jugée scandaleuse.
 

Molière est mort : Tartuffe, l'Avare et Alceste mènent l'enquête


Fervent défenseur de la libre pensée, il refuse de céder aux menaces de l’Église et aux intérêts politiques du Roi qu’il parviendra à convaincre. « L’Affaire Tartuffe » nous plonge dans les arcanes du pouvoir de l’époque, mais aussi dans l’intimité de la vie de Molière, entouré de sa troupe de comédiens, de sa famille, mais souvent en proie à sa solitude d’artiste.

Véritable thriller politique, ce film met en scène une histoire dans laquelle le théâtre, la caricature et la comédie deviennent des armes au service de la liberté. Écrit et réalisé par Jacques Malaterre, le tournage se déroulera du 5 au 30 mars 2018 en Bourgogne-Franche-Comté.
 

Avec : Dimitri Storoge (Molière), Jules Pelissier (Louis XIV), Cosima Bevernaege (Armande Béjard), Agathe de La Boulaye (Madeleine Béjard), Arnaud Agnel (La Grange), Grégory Di Meglio (La Thorillière), Pierre Aussedat (Perefixe), Benoit Chauvin (Chapelle), Romane Fournier (Madame), Jessé Rémond Lacroix (Boileau), Alain Payen (Abbé D’Aubignac), Samuel Dupuy (Prince de Condé), Alban Casterman (La Fontaine), Alain Cesco-Rosia (Roulle), Vincent Scarito (Scaramouche), Fabien Baïardi (Président Lamoignon), Jeanne Lepers (Marquise Du Parc), Leïlani Lemmet (La Gourgandine), Lara Saint Guilhem (Mlle Desjardin), Caroline Piette (Hilaire Dupuy), Laurence Cote (La Bourgeoise).
 

Plusieurs lieux d’exception et authentiques prêteront leurs murs pour une reconstitution des décors de l’époque : le château de Tanlay, le château d’Ancy-le-Franc, Noyers, l’abbaye de Fontenay, le château de Bussy-Rabutin et enfin le château de Rosières.


Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.