Agnès Hostache, Révélation BD ADAGP/Quai des Bulles 2020

Antoine Oury - 13.10.2020

Culture, Arts et Lettres - Récompenses - Agnès Hostache - Nagasaki bd - adagp quai bulles


Agnès Hostache a été désignée Révélation BD ADAGP/Quai des Bulles 2020 pour son album Nagasaki, publié par les éditions Le Lézard noir. Depuis 6 ans, la Révélation BD de l'ADAGP, société des auteurs dans les arts graphiques et plastiques, en partenariat avec le festival Quai des Bulles (Saint-Malo), valorise et encourage le travail des jeunes auteurs de bande dessinée.



À l'issue d'une présélection de 10 albums, un jury de professionnels coprésidé par l'artiste Jean-Michel Alberola et Sylvie Debré-Huerre (ayant-droit d'Olivier Debré) et composé de Vincent Brunner (journaliste), d'Aniss El Hamouri  (lauréat de la Révélation BD 2018), de Chloé Cruchaudet (auteur), d'Éric Feres (lauréat de la Révélation BD 2019) et de Pierre Lungheretti (directeur de la Cité de la BD) a distingué Agnès Hostache pour son album Nagasaki (Le Lézard noir).

Le résumé de l'éditeur pour Nagasaki :
 

Shimura-san vit seul dans une maison silencieuse qui fait face aux chantiers navals de Nagasaki. Cet homme ordinaire rejoint chaque matin la station météorologique de la ville en maudissant le chant des cigales, déjeune seul et rentre tôt dans une retraite qui n’a pas d’odeur, sauf celle de l’ordre et de la mesure. Depuis quelque temps déjà, il répertorie scrupuleusement les niveaux et les quantités de nourriture stockée dans chaque placard de sa cuisine. Car dans ce monde contre lequel l’imprévu ne pouvait rien, un bouleversement s’est produit. L’histoire délicate et touchante d’Éric Faye, publiée aux Éditions Stock et chez J’ai lu, dialogue avec les peintures feutrées et sensibles d’Agnès Hostache pour un roman graphique tout en subtilité.


« Agnès Hostache s'approprie ici un récit littéraire, celui d'Eric Faye, et emporte son lecteur dans une adaptation graphique singulière qui se libère des codes traditionnels de la BD. Son interprétation à l'esthétique singulière grâce à une subtile peinture nous plonge dans le Japon, au cœur de deux intériorités. C'est un magnifique premier album ! », indique le jury.

<

>



Le jury a également remis une mention spéciale à Mikaël Ross pour son album Apprendre à tomber, paru aux éditions Sarbacane (septembre 2019). Cet auteur a créé, dans le cadre d'un travail de commande, « une bande dessinée personnelle et juste appuyée par une force d'écriture certaine et un grand sens du dialogue ».
 
Agnès Hostache reçoit une dotation de l'ADAGP de 5000 €. Son travail sera également présenté sur les cimaises de l'ADAGP en 2021. Les deux lauréats bénéficieront  d'un portrait filmé et diffusé sur le site d'Arte.

En 2019, Éric Feres avait été salué pour la bande dessinée Sabre, publiée par les éditions Dargaud.

Retrouver la liste des prix littéraires français et francophones


Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.