Alice Munro récompensée du Prix Nobel de littérature 2013

Julien Helmlinger - 10.10.2013

Culture, Arts et Lettres - Récompenses - Prix Nobel de littérature - Edition 2013 - Alice Munro


Au cours des mois précédents l'annonce du lauréat 2013 du Prix Nobel de littérature, les parieurs avaient misé en masse leurs billes sur le grand favori Haruki Murakami. Seulement, le jury en aura décidé autrement puisqu'il a choisi d'accorder les lauriers annuels à Alice Munro. À l'âge de 82 ans, l'écrivaine canadienne de langue anglaise, qui a fait part de son désir de prendre sa retraite, est présentée par le comité comme « maîtresse des histoires courtes contemporaines ».

 

 

 Crédits : NobelPrize.org

 

 

Le secrétaire permanent de l'Académie de Suède, Peter Englund, a annoncé l'heureuse élue ce 10 octobre. La lauréate, de son nom de jeune fille Alice Ann Laidlaw, est née le 10 juillet 1931 à Wingham dans l'Ontario, d'un père éleveur et d'une mère institutrice. Elle a entamé des études de journalisme et d'anglais, avant d'y mettre un terme au moment de son mariage en 1951. Le couple s'est ensuite installé à Victoria, en Colombie-Britannique, et a ouvert une librairie.

 

Si Alice Munro avait commencé à écrire des histoires depuis son adolescence, ce n'est qu'en 1968 qu'elle a publié un premier livre : le recueil de nouvelles Dance of the Happy Shades. Une publication qui bénéficia d'un bon accueil de la critique  en son pays natal.

 

Elle est désormais connue pour ses nombreuses histoires courtes publiée depuis les années 1950 dans divers magazines et autres collections. Parfois comparée à une sorte de Tchekhov  canadienne, l'auteure est reconnue pour son habileté à dresser des portraits réalistes de l'existence humaine, capables de capturer la psychologie des personnages.

 

Au rang de ses oeuvres publiées en français, on retrouve notamment Pour qui te prends-tu ?, Les lunes de Jupiter, Secrets de Polichinelle, L'amour d'une honnête femme, Loin d'elle, parmis d'autres et jusqu'au récent Trop de bonheur, publié en 2013. 

 

L'écrivaine, qui a annoncé sa volonté de reposer la plume après une longue carrière, vit désormais à Clinton, non loin de la maison de son enfance dans le sud-ouest de l'Ontario.