Allemagne : Friedrich Christian Delius, prix Georg-Büchner

Clément Solym - 18.05.2011

Culture, Arts et Lettres - Récompenses - georg - buchner - prix


Nouvelle remise de prix, et ça ne fait que commencer en cette saison, mais cette fois côté outre-Rhin. C'est le prix Georg-Büchner qui vient d'être attribué à Friedrich Christian Delius, rapporte l'AFP.

« Observateur critique, malicieux et inventif, il a raconté à travers ses romans et ses récits l'évolution de la conscience allemande au XXe siècle, depuis les prémisses de l'ère nationale-socialiste jusqu'au présent immédiat, en passant par la période de la séparation » de l'Allemagne.

Termes élogieux, qui justifient la nomination de l'homme, tout à la fois poète, essayiste et romancier.


Dans son communiqué, l'Académie précise toute la lucidité politique, loin des idéologies dominantes, mais encore une finesse dans le récit, couronnée par un art de « combiner une observation pointue et parfois satirique avec sa sensibilité humaine, mettent ses personnages à nus, sans jamais les dénoncer ».

N'en jetez plus, sinon pour dire que ses livres ont été publiés dans 17 langues, et que Friedrich partage sa vie et son temps entre Berlin et Rome. Facile...

En France, ce sont les éditions Fayard qui ont publié le livre Le dimanche ou je suis devenu champion du monde, en octobre 2008, avec une traduction de l'allemand de Jean-Claude Capele.