André Brial remporte le Grand prix de la Journée du manuscrit francophone

Victor De Sepausy - 24.10.2016

Culture, Arts et Lettres - Récompenses - journée - manuscrit - prix


C’est un écrivain français, André Brial, qui a été distingué, samedi, par le Grand prix de la Journée du manuscrit francophone. Avec son roman Sandra ou le roman expérimental, ce retraité à la carrière professionnelle riche a su retenir l’attention du jury parmi plusieurs centaines de manuscrits.

 

 

Derrière cette manifestation, on retrouve Henri Mojon, président des éditions du Net. Le manuscrit lauréat va bénéficier d’une grande campagne de promotion au sein de la Francophonie, le tout pour une valeur de 10 000 euros.

 

Audrey Azoulay, ministre de la Culture et de la Communication, félicite André Brial qui a reçu à Abidjan le Grand prix de la Journée du manuscrit francophone pour « Sandra ou le roman expérimental ». Cette initiative qui réunit auteurs, libraires et lecteurs, est une grande fête internationale autour du livre. La ministre tient à saluer la démarche innovante des organisateurs, qui, s’appuyant sur Internet et les réseaux sociaux, donne une dimension sans frontières à ceux qui ont l’écriture et la langue française en partage.  

 

 

En plus de ce grand prix, des prix nationaux ont été attribués à trente auteurs de différents pays francophones. Chacun bénéficiera d’une campagne de promotion d’une valeur de 500 euros. Grâce à la lecture sur livre numérique, ces auteurs peuvent espérer être très largement reconnus à travers le monde.