Angelina Jolie, une fiancée sur mesure pour Frankenstein ?

Cécile Mazin - 24.11.2015

Culture, Arts et Lettres - Cinéma - Angelina Jolie - fiancée Frankenstein - film adaptation


À l’ère des remix, des reboots et des rééditions, s’emparer du personnage de Frankenstein est presque une évidence. Et à ce titre, les futurs producteurs de Bride of Frankenstein (La fiancée de Frankenstein) comptent bien s’inspirer de cette perle, impossible à rater. 

 

Bride Of Frankenstein 06

Hannes Engelbrecht, CC BY SA 2.0

 

 

Originellement, ce film réalisé en 1935 par James Whale mettait en scène Lord Byron qui discutait avec la famille Shelley. Or, Mary, auteure dans la vraie vie du Frankenstein, se lance dans le récit d’une nouvelle aventure de son monstre et du professeur du même nom. 

 

Le pitch est assez primitif : le docteur Pretorius, venu rendre visite au Dr Frankenstein, lui offre de donner une femme à son Monstre. C'est connue : derrière chaque grand homme, une femme. Alors derrière un grand monstre... En l’occurrence, ça va tomber sur Elizabeth, qui, une fois, arrivée au château et recomposée va être terrorisée à la simple vue de la Créature. Lequel, pour bas de plafond qu’il soit, n’en a pas moins un petit cœur qui bat – vous êtes horribles de vous moquer. 

 

 

 

Une nouvelle version serait donc à l’étude, pour remettre cette œuvre impérissable au goût du jour. Et les studios, Universal, en particulier, se lancent dans un casting monstrueux. Avec Angelina Jolie, manifestement très attendue pour le rôle. 

 

Alex Kurtzman et Chris Morgan travailleraient à ce projet, pour le compte de la franchise Universal Monsters, fondée par le studio. D’ailleurs, les deux hommes planchent également sur une adaptation de The Mummy, tout aussi culte. Mais cette fois, pas de noms à venir. 

 

La Fiancée de Frankenstein avait également été adaptée en roman : Carl Dreadstone avait été chargé de transformer le scénario de William Hurlbut en roman – traduit par Pierre Giuliani à l’époque. Dans le film de 1935, Elsa Lanchester portait le rôle de la fiancée, tandis que Boris Karloff campait celui du Monstre.

 

(via Hollywood Reporter)


Pour approfondir

Editeur : L'Escampette
Genre : spectacles
Total pages :
Traducteur : christine le boeuf
ISBN : 9782356080059

La fiancée de Frankenstein

de Alberto Manguel

En première lecture, ce livre est un essai sur le film de james whale (1935), ses origines (le célèbre roman de mary shelley), l'écriture de son scénario, le choix de ses acteurs, la relation avec la censure, etc. mais, plus profondément, c'est un essai sur la création, sur les relations du créateur avec sa création, sur la prédominance de l'acte de création sur tout autres considérations philosophiques, religieuses ou morales. c'est aussi un essai sur le mal, sur la tentation de puissance, sur le vertige des interdits. a sa première apparition, le visage du monstre est présenté par manguel comme l'une des icônes de notre temps, au même titre que le visage de greta garbo. cela fait partie des nombreuses réussites de ce livre provoquées par ces rapprochements inattendus oú nous entraînent l'intelligence et la culture de manguel. la comparaison, du point de vue de la création pure, entre la fiancée créée par frankenstein et la mariée mise à nu par ses célibataires créée par duchamp est un grand moment d'analyse et de jubilation ! enfin, et d'une façon assez classique dans la littérature et le cinéma fantastiques, la monstruosité n'est peut-être pas là où on le penserait. le monstre n'aspire qu'à une harmonie que la société des hommes " normaux " lui refuse. l'instant de bonheur que connaît le monstre en compagnie d'un vieillard aveugle est une scène magnifiquement décrite.

J'achète ce livre grand format à 12.20 €