Angoulème 2010 : problème du financement des bulles

Clément Solym - 29.10.2009

Culture, Arts et Lettres - Salons - problème - financement - bulles


Alors que le déroulement du Salon du Livre 2010 est encore flou voici que nos confrères de BoDoï dévoilent un problème important, risquant de court-circuiter la présence massive des éditeurs au prochain Festival international de la bande dessinée d’Angoulême (FIBD).

Une sombre histoire de financement pour le montage et démontage des Bulles, principal lieu de rencontre entre les maisons d’édition et le public, serait au cœur du problème. Philippe Lavaud, le maire d’Angoulême, a annoncé dans Sud-Ouest que la municipalité ne mettrait plus à disposition son aide technique pour cette opération. Ces frais seraient reportés sur la société organisatrice Neuvième Art +, charge à elle de régler une facture qui avoisinerait les 400 000 euros. Et de reporter ces frais sur les éditeurs…
 

Cette disposition sera traitée dans les négociations triennales pour la période 2011-2014, mais pourrait intervenir dès l’édition 2010. Pour se justifier, Philippe Lavaud évoque la « moralisation de l’utilisation de l’argent public », tout en affirmant que la municipalité continuera de subventionner le FIBD. Étant donné les retombées médiatiques et financières pour Angoulême, on s'étonne quelque peu de se désengagement. 

2010 s’annonce déjà comme une année difficile pour les grandes manifestations du livre en France. En attendant la suite...