Anne Pauly, Prix « Envoyé par La Poste » 2019 pour Avant que j’oublie

Antoine Oury - 29.08.2019

Culture, Arts et Lettres - Récompenses - Anne Pauly livre - Avant que j’oublie livre - prix envoye par la poste


Le Prix littéraire « Envoyé par La Poste » a été décerné à Anne Pauly pour son livre Avant que j’oublie publié aux Éditions Verdier, annonce la Fondation La Poste. Ce prix récompense un manuscrit, roman ou récit, adressé par courrier, sans recommandation particulière, à un éditeur qui se décide alors à le publier. 


Le prix sera décerné à Anne Pauly par Philippe Bajou, secrétaire général du groupe la Poste et directeur général adjoint, et Olivier Poivre d’Arvor, Président du jury, au nom de Philippe Wahl, président directeur général du groupe La Poste et président de la Fondation d’entreprise La Poste au siège de La Banque Postale, Hôtel de Choiseul-Praslin, à Paris, le 29 août à 18h.

Le jury du Prix « Envoyé par La Poste » réunissait Olivier Poivre d’Arvor, écrivain et diplomate, Président du jury ; Dominique Blanchecotte, présidente de Paris Sciences et Lettres Alumni ; Marie-Laure Delorme, journaliste et écrivaine ; Serge Joncour, écrivain, et Marie Llobères, déléguée générale de la Fondation d’entreprise La Poste.

Le résumé de l'éditeur pour Avant que j'oublie :
 

Il y a d'un côté le colosse unijambiste et alcoolique, et tout ce qui va avec : violence conjugale, comportement irrationnel, tragi-comédie du quotidien, un « gros déglingo », dit sa fille, un vrai punk avant l'heure. Il y a de l'autre le lecteur autodidacte de spiritualité orientale, à la sensibilité artistique empêchée, déposant chaque soir un tendre baiser sur le portrait pixellisé de feue son épouse ; mon père, dit sa fille, qu'elle seule semble voir sous les apparences du premier. Il y a enfin une maison, à Carrières-sous-Poissy et un monde anciennement rural et ouvrier. De cette maison, il va bien falloir faire quelque chose à la mort de ce père Janus, colosse fragile à double face. Capharnaüm invraisemblable, caverne d'Ali-Baba, la maison délabrée devient un réseau infini de signes et de souvenirs pour sa fille qui décide de trier méthodiquement ses affaires. Que disent d'un père ces recueils de haïkus, auxquels des feuilles d'érable ou de papier hygiénique font office de marque-page ? Même elle, sa fille, la narratrice, peine à déceler une cohérence dans ce chaos. Et puis, un jour, comme venue du passé, et parlant d'outre-tombe, une lettre arrive, qui dit toute la vérité sur ce père aimé auquel, malgré la distance sociale, sa fille ressemble tant.


La lauréate recevra 2500 €, tandis que son livre sera recommandé notamment auprès des 500.000 postiers actifs et retraités. Enfin, La Poste passe commande de 600 exemplaires à l’éditeur.

5 autres ouvrages étaient en lice pour la récompense :

Adrien Blouët, L’absence de ciel, Éditions Noir sur Blanc/Notabilia 
Olivier Dorchamps, Ceux que je suis, Éditions Finitude
Mathilde Forget, À la demande d’un tiers, Éditions Grasset
Victoria Mas, Le Bal des folles, Éditions Albin Michel
Beata Umubyeyi Mairesse, Tous tes enfants dispersés, Éditions Autrement

Le Prix « Envoyé par La Poste » s’inscrit dans une logique de soutien que la Fondation apporte à la création littéraire depuis plus de 20 ans : partenaire du Prix Wepler Fondation La Poste, du Prix Sévigné, du Prix Clara, du Prix Vendredi, elle a créé en 2015 le Prix des postiers écrivains et ce nouvel événement qui ouvre chaque année la saison des prix littéraires.

Retrouver la liste des prix littéraires français et francophones


Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.

Pour approfondir

Editeur : Verdier
Genre : littérature
Total pages : 144
Traducteur :
ISBN : 9782378560294

Avant que j'oublie

de Pauly Anne

Il y a d'un côté le colosse unijambiste et alcoo- lique, et tout ce qui va avec : violence conju- gale, comportement irrationnel, tragi-comédie du quotidien, un " gros déglingo ", dit sa fille, un vrai punk avant l'heure. Il y a de l'autre le lecteur autodidacte de spiritualité orientale, à la sensibilité artistique empêchée, déposant chaque soir un tendre baiser sur le portrait pixellisé de feue son épouse ; mon père, dit sa fille, qu'elle seule semble voir sous les appa- rences du premier. Il y a enfin une maison, à Carrières-sous-Poissy et un monde ancienne- ment rural et ouvrier.

J'achète ce livre grand format à 14.00 €