Anton Beraber reçoit le Prix Valery-Larbaud pour son premier roman

Antoine Oury - 01.03.2019

Culture, Arts et Lettres - Récompenses - Anton Beraber prix valery larbaud - prix valery larbaud 2019 - Anton Beraber livre


La grande idée, le premier roman d'Anton Beraber, publié par les éditions Gallimard, a valu à son auteur le Prix Valery-Larbaud, récompense décernée « à un écrivain ayant publié une œuvre qu'aurait aimée Larbaud, ou dont l'esprit, le sens et la pensée rejoignent celle de Larbaud ». Il succède à Maud Simonnot, récompensée pour La Nuit pour adresse, également chez Gallimard, en 2018.




Et de quatre : pour la quatrième année consécutive, c'est un livre publié par les éditions Gallimard qui remporte le Prix Valery Larbaud, avec La grande idée, d'Anton Beraber. Le lauréat recevra la récompense le 9 mars prochain, à la médiathèque de Vichy, la ville natale de Valery Larbaud.

« En récompensant La grande idée, le jury a voulu distinguer un premier roman d'une vitalité littéraire et d'une ambition exceptionnelles, ouvert au grand souffle de l'épopée », a indiqué dans un communiqué envoyé à l'AFP le jury d'écrivains présidé par Jean-Marie Laclavetine, lui-même éditeur et membre du comité de lecture des éditions Gallimard.

Le résumé de l'éditeur pour La grande idée :
 

Dans les années 70, un étudiant se lance à la recherche du survivant d'une guerre perdue un demi-siècle auparavant. Les témoins qu'il retrouve, tous des laissés-pour-compte de l'Histoire, se succèdent pour retracer le destin de Kaloyannis et de ses soldats devenus marins. Leur odyssée, des confins de l'Orient à la baie de New York, croise un Pacha cruel, le double d'un célèbre écrivain voyageur, les détenus d'un asile, des scaphandriers Noirs sacrifiés, nos idoles renversées et autant d'âmes damnées. En ces temps où les régimes répriment l'extraordinaire, même la police et les tentatives de désinformation ne peuvent rien contre une légende galopante qui embrase déserts, îles des Cyclades, forêts de sauges géantes, villes sous les vagues... Ce roman d'aventures déployant un imaginaire infini est porté par une écriture magnifique, ample, visionnaire, qui dans son fleuve obstiné allie le trivial et le précieux, le réalisme et la poésie.


Les trois autres ouvrages retenus étaient :

Traversée, Francis Tabouret — éditions P.O.L
Kwaï, Vincent Hein — éditions Phébus
Frederica Ber, Mark Greene — éditions Grasset

Anton Beraber succède donc à Maud Simonnot, récompensée en 2018.

Anton Beraber - La grande idée - Gallimard - 9782072791901 - 22 €


Retrouver la liste des prix littéraires français et francophones


Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.

Pour approfondir

Editeur : Gallimard
Genre :
Total pages : 576
Traducteur :
ISBN : 9782072791901

La grande idée

de Beraber, Anton(Auteur)

" L'éclairage électrique prenait le pas sur le jour, commençait de creuser les visages. Gagné par l'idée que quelque chose allait se dire, quelque chose d'inédit, d'inespéré, qui soixante ans plus tard expliquerait tout, j'ai rallumé le magnétophone, appelé l'homme. J'ai demandé si lui, il regrettait d'avoir admiré Kaloyannis.Lentement, comme s'il émergeait d'un rêve, il s'est retourné. Il a levé les yeux vers moi.Il pleurait.

J'achète ce livre grand format à €