Appel aux dons pour le Printemps des poètes

Julien Helmlinger - 27.09.2013

Culture, Arts et Lettres - Salons - Appel aux dons - Printemps des poètes - Subventions à la culture


L'alarme avait été sonnée l'année dernière, quant aux difficultés de financement du Printemps des poètes initié avec Jack Lang. Et tandis que contrairement aux « assurances » données publiquement par son chef de cabinet, il y a quelques mois, et par lettre aux parlementaires qui l'avaient saisi du problème, le ministère de l'Éducation nationale a annoncé une nouvelle réduction de sa subvention. Jean-Pierre Siméon, directeur artistique du Printemps des Poètes lance désormais un appel aux dons pour sauver la manifestation.

 

 

 

 

Notifiant que la subvention est passée en deux ans de 160.000 € à 30.000 € entre 2012 et 2013, Jean-Pierre Siméon dénonce la contradiction des déclarations du ministre ayant affirmé la priorité à l'action artistique. Il estime que le travail de formation, d'information, d'interface et d'accompagnement mené depuis une quinzaine d'années auprès des établissements scolaires est méprisé. Contactée par ActuaLitté, l'administratrice Maryse Pierson confie que l'« on ne s'attendait pas à ça, et surtout pas qu'il y aurait davantage encore de baisse de subvention que l'année passée ».

 

Si de son côté le ministère de la Culture maintient son soutien par le biais du Centre national du Livre, afin de permettre la tenue de l'édition de mars 2014, les difficultés financières s'aggravent et des soutiens seront nécessaires pour la tenue des événements tout au long de l'année. Siméon évoque la démission, l'abandon et la dissolution de l'association qui menacent, mais aussi la résolution prise, celle d'éviter le gâchis en tentant de « préserver le centre de ressources et d'assurer la survie du Printemps des Poètes ».

 

Pour sauver la donne, des mutations structurelles importantes sont au programme. L'équipe devra être réduite à 3 salariés permanents, tandis que le directeur artistique sera mis à la retraite administrative. Il assurera la direction artistique le temps qu'il faudra pour « favoriser la mutation de l'association et la création d'une nouvelle dynamique ». Maryse Pierson précise qu'il devra à terme passer la main, mais que l'enveloppe budgétaire nécessaire à la création d'un poste d'ici deux ans manque à l'appel.

 

L'équipe entend également déménager afin d'économiser le coût du loyer parisien, développer des prestations payantes, « par exemple, formations, conseil et expertise auprès de partenaires institutionnels ou privés ». Mais comme le précise Siméon, il restera à passer « un cap financier critique, étant donné le déficit cumulé, malgré nos efforts constants d'économies budgétaires ces dernières années ».

 

C'est pourquoi un appel aux dons est lancé à l'attention de tous ceux qui croient à la nécessité de la survie du Printemps des Poètes, dans la mesure de leurs moyens.

 

Les dons en faveur du Printemps des Poètes peuvent être défiscalisés (un reçu peut être adressé par mail). En cliquant sur le lien, vous aurez la possibilité d'effectuer votre don en ligne ; un chèque peut également être envoyé au siège de l'association : Le Printemps des Poètes - 6 rue du Tage - 75013 Paris
Les informations concernant cet appel à dons seront disponibles à tout moment auprès de l'association.

 

Jean-Pierre Siméon, au nom de l'équipe,  affirme : « Nous sommes résolus à nous battre avec vous pour que perdure notre utopie, qui est la meilleure objection aux calculs à courte vue qui sacrifient sans état d'âme les exigences de l'esprit sur l'autel de la finance. »