Appel aux offrandes pour créer un Parthénon de livres contre la censure

Julien Helmlinger - 07.10.2016

Culture, Arts et Lettres - Salons - bibliothèque livres censure - Francfort foire liver - Parthénon livres tolérance


Sous les auspices de la sage, et néanmoins vindicative déesse Athéna, à l’occasion du Salon du livre de Francfort, l’artiste Marta Minujin sollicite le public pour une donation de livres. Sa recherche se concentre exclusivement sur des titres ayant été censurés pour leur contenu, matière première qui doit servir à la réalisation de son Parthenon of Books.

 


Le livre, pilier de la démocratie ? CC by 2.0 par Adam Witwer

 

 

Pour ériger son édifice, dans le cadre d’un partenariat entre le Salon et l’exposition d'art contemporain Documenta 14, l’artiste argentine espère récolter auprès du public jusqu’à environ 100.000 bouquins usagers, tous ayant été frappés de censure, qu’ils soient republiés depuis ou toujours interdits.

 

L’initiative s’inspire d’une autre installation du même nom (El Partenón de libros) réalisée en 1983 en Argentine, peu après la chute de la dictature militaire, afin de mettre en lumière les livres victimes de la junte avant de les remettre en circulation après 5 jours d’exposition. L’œuvre sera éphémère.

 

Le Parthénon constitue la première d’une série d’œuvres d’art et sera présenté au Salon le 20 octobre, à l’Agora 14 h 30, accès libre. Marta Minujin sera présente, avec, encore, Adam Szymczyk, le directeur artistique de Documenta 14, ainsi que le directeur du Salon allemand, Juergen Boos. 

 

Les offrandes de livres peuvent être laissées sur place pendant le Salon, mais aussi après l’événement en les apportant ou les postant directement sur les sites de l’asso, à Athènes ou Kassel.