Apprendre à numériser soi-même son patrimoine

Julien Helmlinger - 19.06.2014

Culture, Arts et Lettres - Expositions - Quadrature du Net - Numérisation - Do It Yourself


Avis à ceux qui aiment inventer et faire des trucs. Ces 21 et 22 juin, l'événement international Maker Faire se déroulera pour la première fois en France. Pendant le week-end, au Centquatre à Paris, seront ainsi proposés des ateliers, des présentations et autres conférences autour des thèmes de la créativité, de la fabrication et du Do it Yourself. La Quadrature du Net y présentera la machine qu'un de ses cofondateurs a montée : le DIY BookScanner.

 

 

 

Quadrature du Net, photo : Keltia 

 

 

Le DIY BookScanner, est une machine libre qui permet de numériser les livres de notre patrimoine personnel.  Le local de La Quadrature du Net, association de défense des libertés à l'ère numérique, abrite une pareille machine depuis presque un an. Machine qu'elle annonce comme futuriste. Avec des matériaux venus d'ailleurs ? En fait, il s'agit de bois, de verre et de métal.

 

De fabrication artisanale, l'objet est équipé de deux appareils photo, et avec des plans librement réutilisables elle permet de numériser des livres, qu'ils soient anciens ou qu'ils présentent simplement une valeur particulière aux yeux de ceux qui les scannent.

 

Un mercredi sur deux de 19h à 22h, depuis le début de l'année, tous ceux que le sujet intéresse sont invités dans les locaux de la Quadrature, que ce soit pour venir apprendre à utiliser cette machine, finaliser les eBooks des sessions précédentes, ou encore participer au logiciel d'automatisation des tâches de post-traitement.

 

Rendez-vous annoncés à cette adresse.

 

À l'occasion de l'événement ce week-end, Benjamin Sonntag, cofondateur de La Quadrature du Net, présentera la machine et invitera les volontaires à l'utiliser, que ce soit pour découvrir le monde de la conservation du patrimoine personnel, celui des makers, ou comprendre les enjeux du partage d'oeuvres culturelles.

 

 

 

Dans le communiqué, le cofondateur explique : « Dans ce monde où la crise perpétuelle nous divise et où l'on cherche de nouvelles valeurs, celles de la collaboration, du faire soi-même et du partage ont aujourd'hui le vent en poupe, redonnant un peu d'humanité à notre époque. Nous espérons bien qu'avec cette première Maker Faire parisienne, des initiatives comme le bookscanner de La Quadrature permettront de réunir les conservateurs de la connaissance et les innovateurs de l'Internet. »

 

L'atelier se tiendra au Centquatre, les 21 et 22 juin de 10h à 19h, et les curieux sont priés d'amener avec eux le livre qui leur est cher. 

 

L'appareil, en lui-même, peut d'ailleurs être facilement conçu et fabriqué.  « Le scanner, en soi, n'est pas très compliqué à monter : il faut compter quelques heures de travail pour faire les trous nécessaires, le peindre, et finalement, il n'est pas particulièrement cher. Les deux appareils photo coûtent chacun 70 €, et ça suffit amplement », nous expliquait Benjamin Sonntag, à l'occasion d'un reportage dans les locaux de la Quadrature. Bien entendu, le mieux est encore de faire découper les planches au préalable, sous peine d'avoir quelques sueurs froides, scie en main. 

 

« Nous espérons mettre en place des ateliers réguliers au sein de la Quadrature, et parvenir à fédérer communauté, pour instaurer des rendez-vous réguliers », explique Lionel Maurel, cofondateur de la Quadrature. « Les ouvrages que nous aurons numérisés dans ce cadre seront apportés au fonds del'Internet Archive, dans l'idée de contribuer à cette bibliothèque numérique. L'IA est pleinement engagé dans l'esprit de partage des oeuvres du domaine public et de la connaissance. »