Après Simetierre, Salem de Stephen King bientôt réadapté au cinéma

Maxim Simonienko - 24.04.2019

Culture, Arts et Lettres - Cinéma - salem stephen king - salem adaptation cinéma - stephen king vampire


Les romans de Stephen King semblent être une mine d'or inépuisable pour le monde du cinéma. Après Ça et plus récemment Simetierre, c'est au tour du roman Salem (traduit de l'anglais par Christiane Thiollier, Joan Bernard et Dominique Defert aux éditions JC Lattès) d'être réadapté sur grand-écran. Le film devrait être produit par James Wan et scénarisé par Gary Dauberman.
 
 

Jerusalem's Lot, communément appelée Salem, est à première vue une petite bourgade paisible du Maine, aux États-Unis. Seul petit hic, elle est surplombée par une colline où a été construite la Marsten House, une demeure laissée sans propriétaire depuis le suicide de son précédent occupant, Hubert Marsten.

L'écrivain Ben Mears, témoin du suicide lorsqu'il était enfant, revient sur les lieux pour trouver l'inspiration pour un roman. Pour mieux s'imprégner de l'endroit, Ben aimerait l'acquérir. Mais il découvre, avec grande surprise, que la demeure a été récemment rachetée par deux antiquaires, Straker et Barlow. 

L'auteur se lie d'amitié avec les habitants afin d'en apprendre davantage sur ces deux nouveaux arrivants. Au fil des disparitions et des meurtres, le héros comprend petit à petit que la population de la ville se transforme progressivement en vampires.
 

Une équipe habituée du cinéma d'horreur


L'adaptation de ce deuxième roman de Stephen King, publié en 1975, va être supervisée par deux habitués de l'horreur : James Wan à la production et Gary Dauberman à l'écriture. Le premier a déjà fait ses preuves dans le cinéma d'horreur en réalisant par exemple deux films autour de l'univers de The Conjuring (2013, 2016) et d'Insidious (2010, 2013).

Quant au deuxième, il est déjà familier de l'œuvre de Stephen King, puisqu'il a scénarisé l'adaptation cinématographique du premier volet de Ça, en 2017. Il a également contribué à l'histoire du deuxième volet du terrible clown, dont le retour est prévu pour le 18 septembre 2019.
 

Deux adaptations à revoir


Rendu célèbre grâce à sa nomination au Prix World Fantasy, en 1976, le roman Salem a attiré la curiosité des maisons de production. Trois ans plus tard, une première adaptation de Tobe Hooper voit le jour, sous le titre Les Vampires de Salem. Elle est à l'origine une mini-série d'une durée totale de 3 heures. Cependant, suite au succès sur petit-écran, les producteurs avaient décidé de hacher le tout pour en faire un film d'1h30 et le projeter au cinéma. Le look du principal antagoniste peut nous rappeler, avec un sourire aux lèvres, le Nosferatu de Murnau.
 

Ce n'est qu'en 2004 que Rob Lowe s'essaye à son tour à l'exercice. Il crée également sa mini-série autour de l'œuvre vampirique de l'œuvre de Stephen King. Elle a été diffusée les 20 et 21 juin 2004 sur la chaîne TNT, réunissant 5.9 millions de téléspectateurs pour le premier épisode.
   

Pour le moment, ni le casting, ni la date de sortie n'ont encore été révélés.

Stephen King - Salem, traduit de l'anglais par Christiane Thiollier, Joan Bernard et Dominique Defert - éditions JC Lattès - 9782709628181 - 26,00 €

via The Wrap



Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.