medias

Voilà moins de huit jours que Wattpad a annoncé son partenariat avec Netflix. Après Anna Todd, figure historique de la plateforme, c’était le livre de Beth Reekles, The Kissing Booth, qui serait adapté. Mais la concurrence ne s’en laisse pas compter, et Juggernaut riposte...

 



 

Juggernaut, structure éditoriale numérique protéiforme, a été ouverte mi-2017. Writing Platform est sa filiale d’autopublication – équivalent de Wattpad, mais agissant strictement en Inde. Et l’éditeur numérique annonce la signature de son premier accord. 

 

Sur Writing Platform, des auteurs totalement inconnus peuvent proposer leurs propres œuvres. Quelque 35.000 articles ont été téléchargés en l’espace d’une année et la structure se réjouit que l’une des œuvres soit prochainement portée sur écran.

 

Le réalisateur Rensil D’Silva a en effet acheté les droits de The Last Poisoners of 6, écrit par Neeraj Chawla. « Cette histoire est un petit bijou à la fois cinématographique et puissant. C’est formidable de voir Juggernaut défendre des écrivains uniques et de nouvelles voix », a pointé le réalisateur sur le blog de Juggernaut. 

 

Chiki Sarkar, fondatrice de Juggernaut, et ancienne responsable de Penguin Random House India, est elle aussi extatique. « Nous avions débuté cette plateforme d’écriture parce que nous pensions que tout le monde avait une histoire à raconter, et cet accord le confirme », lit-on dans le communiqué de presse. 

 

Dans le même temps, la société annonce également que ce 10 mai, la Haute Cour de New Delhi a relancé une injonction contre la commercialisation du livre Godman to Tycoon : The Untold Story of Baba Ramdev. 

 

Ce livre fait l’objet d’une procédure juridique depuis quelque temps, mais, en avril dernier, Juggernaut remportait une première victoire devant la cour. L’ordonnance du 28 avril, qui annulait la première injonction interdisant la vente, a finalement été cassée à son tour. 

 

La structure affirme qu’elle continuera de défendre la liberté d’expression et de publication, et se battra pour que le livre puisse vivre. Le 4 août 2017, le tribunal avait en effet posé une première interdiction, et, par la suite, la société s’était débattue pour que le livre de Priyanka Pathak-Narain puisse vivre. 

 

Le retour d’une nouvelle injonction montre que le combat est encore loin d’être achevé...
 




Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.