Asli Erdoğan et Ahmet Altan, citoyens d’honneur du PEN club français

Victor De Sepausy - 03.07.2020

Culture, Arts et Lettres - Récompenses - Asli Erdoğan - Ahmet Altan, - citoyens honneur PEN


Actuellement en résidence à Berlin où elle subit des examens médicaux (le poids de l’exil et des campagnes de presse successives contre elle continuent de l’accabler), la romancière turque vient d’apprendre qu’après avoir été acquittée en février 2020, un nouveau procureur s’adresse maintenant à une juridiction plus haute. Il réclame des poursuites concernant l'accusation de propagande terroriste pour ses articles parus dans Ozgür Gündem et publiés en français sous le titre Le Silence même n'est plus à toi (Actes Sud 2017, trad. Julien Lapeyre de Cabanes).



 
Il s'agit bien du chef d'accusation pour lequel le tribunal avait considéré qu'il y avait prescription et avait prononcé un non-lieu. Selon son avocat Erdal Doğan, cette démarche n’a aucune raison d’aboutir mais l’épée de Damoclès plane toujours…

Par ailleurs la section française du PEN CLUB, présidée par Michèle Gautard et Emmanuel Pierrat, s’engage activement en faveur de deux auteurs turcs : Aslı Erdoğan et Ahmet Altan, déclarés citoyens d’honneur du PEN CLUB français pour l’année 2020.
 

Le PEN Club Français, fondé en 1921, promeut la liberté d’expression et de création, en défendant les droits des écrivains, journalistes, éditeurs, blogueurs, ou encore des traducteurs menacés ou emprisonnés sur notre planète du fait de l’expression de leurs idées.
 

C’est pourquoi son comité exécutif, réuni le 25 juin 2020, a décidé de nommer « Citoyens d’honneur » Aslı Erdoğan, écrivaine turque, emprisonnée en 2016 pendant 132 jours et en exil en Allemagne depuis 2017, ainsi qu’Ahmet Altan, écrivain et journaliste turc arbitrairement emprisonné depuis 2016.
 

« En les faisant citoyens d’un monde libre, pour lequel il œuvre depuis bientôt 100 ans, le PEN Club

français veut donner à cet acte une dimension bien plus que symbolique. Ces nominations sont un marqueur

fort pour le PEN Club français.

Non seulement, elles soulignent sa détermination, qui s’inscrit dans la poursuite de nos combats pour la liberté d’expression, mais elles sont aussi une alerte, qui rappelle que les libertés des citoyens du monde sont de plus en plus menacées
», indique l'organisation.
 

Michèle Gautard, Présidente du Comité pour la défense des écrivains persécutés, Pen Club français Emmanuel Pierrat, Président du Pen Club français




Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.